Tutoriel tissage tablettes

Ceci est un tutoriel destiné aux débutants, pour commencer le tissage aux tablettes!

Le tissage aux tablettes permet de réaliser des bandes de tissu très solides, pour faire des ceintures, des galons, des bandoulières de sac ou même des brides pour chevaux. La particularité de ce tissage réside dans le fait que les tablettes, en tournant, produisent des torsions de fils qui se retrouvent intégrés dans le tissage final.

Le Matériel de base

Il est relativement simple, ce qui est tout l’intérêt de cette technique! Il vous faudra:

  • des tablettes: qu’elles soient en carton solide, en bois ou même en os, les tablettes doivent être lisses pour ne pas que les fils accrochent et aux bords « doux » pour le confort de tissage. Pour commencer, du carton tout bête ou même des cartes à jouer découpées feront l’affaire! Découper des cartons de 5 à 7 cm de côté et percez des trous aux quatre coins.
  • Du fil: du fil de coton mercerisé ou de la laine fera l’affaire (la laine est plus élastique)
  • Un élastique pour maintenir votre paquet de cartes quand vous ne travaillez pas avec.
  • Eventuellement une navette pour garder votre fil de trame et un objet vous permettant de tasser vos fils (un coupe-papier par exemple fait très bien l’affaire!)
  • Du temps et de la patience! Il vous en faudra pour le tissage aux tablettes!

Quel métier pour tisser?

L’un des avantages du tissage aux tablettes est que vous n’aurez pas forcément besoin de métier à tisser! L’une des méthodes est d’accrocher son ouvrage à la ceinture et les fils à un point fixe (arbre, meuble, poignée de porte etc.). C’est la méthode la plus simple, mais aussi, à mon avis, la plus difficile pour le débutant en ce qui concerne la tension constante des fils! Pour commencer et apprendre, je recommanderais de construire un simple cadre en bois sur lequel on pourra fixer l’ouvrage ou bien de le maintenir tendu sur deux presses de serrages à tige ou serre-joints sur une table. Vous pouvez aussi fixer des montants en bois sur une planche. Bref, il existe une foule de solutions pour fixer votre ouvrage, selon que vous vouliez rester mobile ou pas et selon la place dont vous disposez! L’essentiel est que la tension de vos fils de chaine soit bonne et constante!

VOCABULAIRE

Il s’agit de vocabulaire emprunté au tissage sur métier, mais certains mots seront employés en tissage aux tablettes!

Trame: fils horizontaux, dans notre cas c’est le fil que l’on va passer sur l’ouvrage après chaque tour de carton.

Chaîne: fils verticaux, dans notre cas, ce sont les fils que l’on va enfiler sur les tablettes

Foule: Espace entre les 2 nappes de fils de la chaîne où passe la navette.

Navette: morceau de bois taillé sur lequel on garde le fil de trame

Préparer les cartons et les fils de chaîne:

Arrondissez les angles des cartons en découpant ceux-ci avec une paire de ciseaux ou un cutter (attention aux doigts!). Chaque carton étant percé de 4 trous aux coins, marquez ces trous avec les lettres A B C et D dans le sens des aiguilles d’une montre (certaines méthodes font tourner les lettres dans l’autre sens, mais il faut bien en choisir un pour commencer!)

Il faut maintenant couper vos fils de chaine à la bonne longueur et en nombre suffisant pour votre premier projet de tissage. Dans le cas exposé comme première approche dans ce tutoriel, il vous faudra 48 fils clairs et 24 fils sombres (choisissez des coloris très contrastés, vous verrez beaucoup mieux le motif et repérerez plus facilement les erreurs!). Prévoyez du fil clair en plus comme fil de trame.

Une règle générale qui ne marche pas trop mal afin d’estimer la longueur de fil nécessaire:

longueur de fil = 1.2 x longueur de l’ouvrage final + 30 à 50 cm

L’enfilage

En tissage aux tablettes, on fait la différence entre l’enfilage en S et l’enfilage en Z! On pourrait appeler cette opération « ourdissage » si l’on emprunte au vocabulaire du tissage « classique ». Le sens d’enfilage est TRES important pour avoir le bon motif! Soignez bien cette étape et vérifiez vos enfilages avant de commencer! Si vous regardez votre ouvrage d’en haut, c’est à dire que vous regardez la tranche de vos tablettes avec toutes les faces marquées ABCD orientée vers la gauche, vous verrez ceci:

A gauche, enfilage en S (les fils vont de la droite du carton vers la gauche) et à droite, enfilage en Z (les fils vont de la gauche du carton vers la droite).

Attention: sur un même carton, tous les fils doivent être enfilés dans le même sens, sinon, votre carton ne tournera point!

Si vous partez à la recherche de diagrammes, vous en trouverez parfois qui au lieu de S et Z mentionnent des flèches vers la gauche et vers la droite. Une flèche vers la droite indique que le fil va de gauche à droite, c’est à dire enfilage en Z!

Le premier ouvrage

Prenons, pour commencer, un motif relativement simple, utilisant 18 cartons et deux couleurs différentes très contrastées!

Voici le diagramme:

Les lettres ABCD représentent vos trous dans les cartons, les numéros sont vos tablettes. En-dessous de chaque tablette, vous voyez le sens d’enfilage de chacune d’entre elle!

Si vous avez un chat, éloignez-le… et prenez vos 48 fils clairs et vos 24 fils sombres! Enfilez vos fils en suivant le diagramme ci-dessus, c’est à dire en respectant les couleurs et le sens d’enfilage. A chaque carton, nouez les 4 fils ensemble par un nœud simple.

Pour les trois premiers cartons, cela donnera:

Pour ne pas se tromper, on peut tenir les cartons horizontalement et se dire « quand j’enfile en Z, je passe par-devant et quand j’enfile en S, je passe par derrière ». Posez chacun de vos cartons enfilés en un tas sur la face numérotée ABCD (ce seront les faces orientées vers votre gauche quand vous commencerez à tisser). Quand vous avez enfilé tous vos cartons, vous pouvez les maintenir ensemble par un élastique, avant de nouer ensemble tous les groupes de 4 fils.

Ensuite commencera le démêlage des fils: attachez votre nœud à un point fixe et commencer doucement à faire glisser le paquet de cartons vers vous, en veillant à ne pas faire de nœuds. Au début, c’est assez fastidieux… Vous pouvez enlever l’élastique si jamais vous voulez démêler les cartons un par un, c’est parfois plus simple, selon le fil que vous utilisez. Vous vous retrouverez à la fin avec votre paquet de cartons et de beaux fils de chaîne bien alignés! Assurez-vous que tous les fils aient une tension égale en tirant l’ensemble vers vous et faites un nœud!

Si vous avez choisi de tisser à la ceinture, fixez votre ouvrage à celle-ci et l’autre bout à un point fixe. Si vous voulez utiliser un cadre ou une autre méthode, fixez l’ouvrage solidement et en gardant les fils bien tendus. Tous vos cartons doivent avoir les faces numérotées vers votre gauche.

Maintenant, prenez votre paquet et tournez les cartons de façon à ce que tous aient les trous A et D vers le haut! Ce sera notre position de départ pour ce motif et pour les motifs de base comme ceux proposés à la fin du tutoriel.

Remarquez bien la tablette n°1 enfilée en Z!

Vérifiez à nouveau vos enfilages. Au niveau des cartons 9 et 10, au milieu du motif, on voit bien les deux sens d’enfilage, en S pour le carton 9 et en Z pour le carton 10

Maintenant commence la partie intéressante du travail! Vous allez enfin pouvoir commencer le tissage (il était temps, n’est-ce pas??).

Prenez un fil de trame (en tissage aux tablettes et pour ce type de motif et de technique simple, le fil de trame ne se verra que sous la forme d’un petit point sur la tranche de l’ouvrage). Vous allez maintenant ouvrir votre première foule!

Tournez les cartons tous ensemble vers l’avant (vous allez donc trouver maintenant les trous A et B en haut): vos fils de chaines se croisent! Avec vos doigts, ouvrez un peu plus la foule et tassez bien puis passez votre fil de trame. Répétez l’opération trois fois de suite vers l’avant : tournez vers l’avant, ouvrez la foule, tassez, passez le fil de trame (vous aurez successivement les trous B et C, C et D puis A et D en haut). Lorsque les trous A et D se retrouvent en haut, changez de sens en tournant 4 fois vers l’arrière.

Le motif commence à apparaitre? C’est que tout est bien en place! Sinon, vérifiez vos enfilages! Vous aurez à ce moment-là une idée de ce que sera la largeur de votre tissage, essayez au possible de garder cette largeur constante (en tassant bien et en ajustant le fil de trame, vous verrez, cela viendra avec l’entraînement!)

N’hésitez pas à faire glisser vos tablettes le long des fils de chaîne en les poussant vers l’avant, cela facilite souvent l’ouverture de la foule. Si vous n’arrivez pas à tourner des tablettes, c’est le plus souvent dû au fait que certains fils de chaines se coincent sur des tablettes adjacentes (c’est que vous n’avez pas assez de tension sur vos fils généralement): remettez-les simplement là où ils doivent être.

Une vue de côté de la foule, qu’on doit ouvrir après avoir tourné les tablettes.

Nous allons faire tourner nos cartons selon le rythme illustré ci-dessous, de façon à comprendre comment le motif se met en place. La figure est à lire de bas en haut, l’ouvrage avance « vers l’avant », vous aurez toujours vos premiers rangs de tissage vers vous.

Ce motif très simple nous montre déjà un peu la théorie qui se cache derrière le tissage aux tablettes! Lorsque les tablettes enfilées en S tournent vers l’avant, les fils de motif vont de gauche à droite (le contraire pour les tablettes enfilées en Z).

Pendant le tissage, veillez à:

  • garder la tension des fils bien constante
  • obtenir un bord droit en ajustant le fil de trame après chaque passage (cela demande un peu de temps avant d’avoir les bonnes sensations si vous n’avez jamais tissé: parfois on tire trop dessus et cela rétrécit l’ensemble ou bien on le laisse trop lâche et cela donne un bourrelet disgracieux sur le bord)

 

Finir l’ouvrage:

Une fois votre tissage terminé, nouez simplement le fil de trame à l’un des fils de chaîne et finissez par un simple nœud, ou un tressage des fils.

Résolution de problèmes:

Que faire si il n’y a pas assez de fil de trame sur la navette?

Placez simplement le bout d’un nouveau fil de trame dans la foule sur votre dernière rangée faite avec l’ancien fil de trame et continuez comme si de rien n’était! Le tissage aux tablettes est très solide et compact: il vous suffira de couper les bouts de fils de trame qui dépassent à la fin, juste au bord de votre ouvrage.

Que faire si l’un des fils de chaîne casse?

Ça peut arriver… pas de panique! Si le bout de fil qui dépasse de votre ouvrage déjà tissé est assez long, nouez un nouveau fil de chaîne au bout qui reste, le plus près possible du tissage et remplacez le fil cassé en ajustant sa tension. Souvent, on peut se débrouiller pour « pousser » le nœud dans ou sous le tissage, pour qu’il ne se voit pas trop! Pour éviter la casse, choisissez des fils solides!

Les fils s’entortillent derrière les tablettes!

C’est normal, c’est même une caractéristique du tissage aux tablettes qui permet souvent aux archéologues d’identifier la méthode dans une pièce de fouille! Si vous tournez toutes les cartes dans la même direction pendant un certain nombre de tour, vous verrez les fils de chaîne de l’autre côté de votre paquet de carte se torsader considérablement! Pour le début, choisissez des motifs au rythme régulier (x fois en avant puis x fois en arrière) qui vous éviteront le souci du démêlage.

Quelques conseils pour la suite:

  • Ne vous lancez pas tête baissée dans des motifs trop complexes trouvées sur internet ou ailleurs, prenez le temps de faire bien vos premiers ouvrages et de comprendre « comment ça marche ».
  • Pour aller plus loin, je vous conseille d’essayer d’abord la technique diagonale (où toutes les tablettes comptent deux fils sombres et deux fils clairs) et ensuite la technique du double-face. D’autres techniques comme le Sulawesi, missed-hole, sergé ou broché sont plus complexes et nécessitent de bien avoir compris la théorie du tissage aux tablettes, pour ne pas être trop frustré…

 

Quelques motifs simples et jolis!

Motif 1

Rythme 6/6 (6 fois vers l’avant et 6 fois vers l’arrière) avec 3 couleurs


 

Motif 2

Rythme 4/4 avec 3 couleurs

Motif 3

Rythme 7/7 (Attention, ne vous laissez pas avoir par ce rythme impair!)

avec 4 couleurs

LIVRES (en anglais):

 « Card weaving », de Candace Crockett (un bon livre pour débuter)

« The techniques of Tablet weaving », de Peter Collingwood (la « Bible » du tissage aux tablettes, très complet, mais pas toujours accessible pour le débutant)

RESSOURCES INTERNET:

 malheureusement, peu de ressources internet en Français! Vous trouverez ici et là des informations sur des blogs, des forums ou des sites personnels…

Nouveau! Un logiciel en français appelé Carto’magic (je ne l’ai pas encore essayé, mais j’ai eu des échos positifs): http://www.hrafnheim.fr/hervaldsheim/informatique/logiciels/cartomagic

En Anglais:

http://www.guntram.co.za/tabletweaving/

Un site très connu avec un programme permettant de créer des diagrammes, ainsi que beaucoup de motifs! Mais attention, Guntram ne numérote pas ses tablettes comme montré dans ce tuto, mais dans l’autre sens…

http://weavershand.com

Beaucoup de liens vers des pages ou ressources concernant le tissage aux tablettes!

http://www.stringpage.com/tw/tw.html

Des liens et des explications sur la théorie du tissage aux tablettes

En Allemand:

http://www.b-oberholz.de/editor/index.php malheureusement ce site n’existe plus et aux dernières nouvelles, il y a peu de chances qu’il revienne…

http://www.flinkhand.de/index.php?bw_muster_einzugs

Beaucoup de diagrammes simples pour débuter et plein d’explications sur ce site énorme et plein de bons conseils, malheureusement tout est en Allemand… Me demander si vous avez besoin de traductions! :-)

http://www.steinmaus.de/Mittelalter/weben/muster/index.html

Ici aussi, beaucoup de diagrammes, simples ou complexes.

—————————————————————————————

Voici une vidéo qui montre assez bien le tassage, le passage de la navette etc. et sur ce motif, vous remarquerez que l’on peut tourner les tablettes dans des sens différents, vous essayerez sans aucun doute quand vous serez devenu accro aux tablettes!! :-)

—————————————————————————————

N’hésitez pas à me signaler d’autres liens ou des détails qui ne seraient pas clairs dans ce tuto… Pas évident d’expliquer cette technique sans la montrer.

 

Addition utile (enfin j’espère…)

Suite à des questions, voici un petit document pour savoir, quand on tombe sur un diagramme, dans quel sens « tournent » les ABCD et quel est l’enfilage… Les flèches vers le haut indiquent qu’on tourne vers l’avant et les flèches vers l’arrière qu’on tourne vers soi. C’est un peu vite fait, mais j’espère que c’est assez clair: cliquez sur l’image pour l’agrandir. Regardez dans quel sens vont être vos fils et quels sont les couleurs qui vont apparaître: en vous habituant à faire de genre de schémas, vous intégrez la théorie du tissage aux tablettes! Et vous pourrez plus facilement passer à la suite!

abcd

J’en profite pour rajouter d’autres liens sur ce blog qui peuvent vous être utiles:

La différence entre les motifs et leurs diagrammes

Une vidéo sur la théorie:


69 Réponses to “Tutoriel tissage tablettes”

  1. Merci pour tout ce travail , ca fait longtemps que je cherchais après une explication sur cette façon de tisser. d’ailleurs , j’ai fabriquer en 1 heure ma planche à tisser ( matériel de récupération et pour les cartes j’ai récupéré un jeu de cartes non complet)
    une petite question ,comment enfile-t-on les cartes pour faire des lettres ?

  2. Salut Carine! qu’est-ce que tu veux dire par « faire des lettres »? je ne comprends pas bien ta question! :-) tu veux peut-être parler de la technique double face? Si c’est ça, c’est deux fils d’une même couleur qui se suivent (par ex en A et B, puis une autre couleur en C et D).

  3. Merci micky, oui , c’est ça , je trouve plus facile de le faire avec les cartes. j’ai essayé avec le backtrap weaving ,,je n’y arrive pas pour l’instant avec cette technique.
    Encore merci pour ta réponse
    carine

  4. Bonjour,
    Je me suis permise de mettre un lien de votre article sur mon site car votre tuto est vraiment très clair BRAVO !

  5. Salut Micky,
    J’ai pris un peu de temps aujourd’hui pour mieux découvrir ton travail. Ca me plait beaucoup, et j’en profite à mon tour pour te poser une question : as-tu essayé, pour le tissage aux tablettes, l’ourdissage circulaire, je veux dire en chaîne continue, ce qui évite d’enfiler chaque tablette individuellement ? Cette technique me semble difficile au départ mais une fois maîtrisée elle permet de gagner énormément de temps.

    Voilà, bonne journée à toi et merci pour ton blog bien documenté

    Aurélie

    • salut!
      oui, ça permet effectivement de gagner du temps, à condition d’avoir les fils en pelotes et pas en écheveaux (c’était souvent ce qui m’empêchait d’appliquer cette technique avant que je n’hérite d’une « pelotonneuse »!!) et d’ourdir toutes les tablettes selon la même séquence! j’ai utilisé la technique pour des enfilages type Snartemo, missed-hole ou diagonale, mais parfois ça s’emmêle un peu quand même! :-)

  6. Il y 4 mois je découvrais une toute petite photo du tissage aux tablettes dans un livre sur la vie au moyen âge,visiblement très peu de matériel était nécessaire,ce qui m’a plut,donc j’ai fait des recherches sur le net,et suis tombé sur votre site.Vos explications m’ont permis de me lancer et d’attraper le virus,je suis étonnée de toutes les possibilités de dessins et de matières.J’ai commencé avec du fil coton à crochet,puis la laine,le fil de lin…encore bravo et merci pour votre tutoriel

  7. Superbe travail de pédagogie ce tuto pour démarrer ! Merci beaucoup ! Sur le site flickhand, pouvez-vous me dire à quoi correpondent les HO, HU, VU et VO par rapport aux A,B,C,D et dans quel sens ça tourne ? Pour les 4/4, 2/2…ça veut bien dire 4 en avant, 4 en arrière, 2 en avant, 2 en arrière ?…Merci d’avance. Très joli blog !

    • Bonjour et merci! Sur Flinkhand, HO= en haut à l’arrière, VO= en haut à l’avant (vers soi), VU= en bas à l’avant et HU= en bas à l’arrière. Il faut voir ça une fois les tablettes en position de tissage, on aura HO et VO en haut et HU et VU en bas. Après, oui, 4/4 c’est en avant et 4 en arrière!
      Pour la correspondance avec ABCD, ça dépend des méthodes, certains tournent dans le sens des aiguilles d’une montre, pour d’autres c’est l’inverse! En fait c’est surtout la position de départ qui est très importante. Sur Flinkhand, le diagramme se lit DCBA en partant du haut et on aura toujours D et A en haut au démarrage!
      J’espère que ça aide! ;-)

      • Nos réponses se sont croisées, je crois que je vais écrire HO, VO, HU et VU sur mes cartes pour ces modèles, je risque moins de m’emmêler les neurones !! Merci pour la réponse.

  8. Pour moi : HO = A, VO = B, HU = D et VU = C, c’est ça ? (avec ABCD dans le sens des aiguilles d’une montre)

  9. Bonjour,
    Merci pour ce superbe tutoriel !
    Je fais du crochet, mais les techniques de tissage m’intéressent et j’aime beaucoup de côté « léger » (nécessitant peu de matériel) du tissage aux tablettes, et l’aspect très dense des objets finis. Je pense que ton tuto me sera d’une grande aide pour débuter.
    C’est vraiment super d’avoir des personnes comme toi sur le web, qui partagent leurs connaissances. Merci encore !

  10. Vu les dates, je fais un peu du « remontage d’article », mais je tenais à te remercier, pour ce superbe tuto, tu es très pédagogue, et suivre ton pas à pas m’a permis d’arriver à ma première réalisation très rapidement et (presque) sans anicroche à ma première réalisation, hier soir ! Bon, j’ai mal choisi les couleurs (trop pastels), donc le motif n’est pas très visible, les bords sont looooiiin d’être parfaits, mais c’est un passe-temps très gratifiant, voir le galon se dessiner devant soi, c’est génial ! J’aime beaucoup les conventions médiévales et le med-fan, maintenant, je vais pouvoir faire de beaux galons pour aller avec mes costumes et pour mes cheveux !

  11. Est-ce que votre Motif 3 sur cette page est la meme comme le tissage en blanc, rouge, orange et jaune en laine? Avez vous les directives pour le ceinture-iris? Merci
    Karen

  12. J’ai découvert le tissage tablettes cette semaine, et votre tutoriel très bien fait m’a permis de réaliser mes premiers galons. Au début c’était moyen, mais rapidement c’est devenu très sympa. Merci beaucoup. (PS : auriez vous un lien qui explique le double face ? – Peut être vous réserverai-
    je un petit stage pour cet hiver).

  13. en français il y a cartomagic dont tu pourrais rajoute le lien

  14. Bonjour Micky!
    Encore bravo pour tout ce superbe travail!
    Je compte me lancer dans la mise en chantier d’un galon Snartemo.
    Cependant, je me demandait comment monter mes cartes… Est ce que les cases vides veulent dire S et les croix Z? Ou bien tout en S et les croix signifient le sens ou l’on tourne (vers soi)?
    Merci d’avance de votre réponse!

    • Bonjour! tout dépend du diagramme utilisé, mais la plupart du temps toutes les cartes sont montées de la même manière (attention au sens au niveau des couleurs)et l’enfilage est en S sur Snartemo V si je me souviens bien. N’hésitez pas à m’envoyer un mail pour des questions précises! ;-)

    • Bonjour Micky
      Je fais partie d une association médiévale de Fougères près de rennes en Ille et vilaine , je ne connaissais pas le tissage aux cartons seulement le tissage au peigne pratique par les membres de l’ association.J’ ai recherché des livres impossible de trouver .Sur certain cite les lettres sur les cartons sont placés différemment , enfile en S et Z la J’ai compris .L’ amorce certain dise qu ‘il faut tourner 4 fois en avant le galon que je fais il a fallu place le les cartons le d et le a en haut pour réussir avoir le même motif que sur le modèle et c est la que je comprend plus rien ( modèle sur un cite anglais )
      est ce possible d ‘ avoir plus de modèles en français

      • Bonjour! as-tu essayé de suivre pas à pas mon tuto avec le diagramme que je propose? ça devrait éclaircir les choses quant à la position de départ (A et D en haut généralement). Des « modèles » en français, il y en peu, mais ça va être exactement la même notation ABCD placés dans un sens ou dans l’autre… y’a pas de secret: il faut d’abord se contenter de travailler sur des motifs tout simples, les refaire plusieurs et au fur et à mesure, on comprend les choses! ;-)

  15. Bonjour Micky,

    Je me présente, Eon de l’étoile sur la toile, et je tiens à te remercier pour ce tutoriel qui m’a permis de réaliser mon premier ouvrage, modeste certes, mais concluant.

    Je vais m’équiper un peu mieux car mes cartons glissaient mal et l’un d’entre-eux a fini par céder.

    Bonne journée

    Eon

  16. Merci beaucoup pour ce tuto très clair!! Je suis actuellement en Suède pour un stage et mes collègues n’arrêtent pas de me parler tissage au peigne, aux tablettes etc, je crois qu’avec votre site je vais enfin sauter le pas et m’y mettre!!

  17. Bonjour,
    je me joins au commentaires précédents pour dire que ce tuto est vraiment très clair et qu’il m’a permis de faire mes premiers galons, en suivant les motifs que tu propose ici.

    j’ai vu des modèle en en forme de ‘corne de bélier’ trouvé sur le net, mais je n’arrive pas à le reproduire
    J’ai essayé en faisant deux méthode : intervertir le sens Zou S pour certaines cartes et tourner le tout toujours en avant, ou tourner certaines cartes en avant et d’autres en arrière.

    Je suppose que j’ai pas du enfiler mes cartes correctement pourtant j’ai tout fait et refait des tas de fois…je me demande si j’ai bien pris la bonne position au départ et si j’ai bien respecté le sens de rotation des lettres.

    Aurais tu une idée pour m’aider? peut être une version très simple d’un tel modèle asymétrique?

    En tout cas encore bravo pour ce tuto et les jolies choses qu’on peut voir sur ce blog!!!

    • Bonjour! au début de cet article: il y a le diagramme des petites cornes asymétriques (notation comme dans mon tuto), j’espère que ça t’aidera! ;-) Sinon, ne pas hésiter à m’envoyer un mail!
      Amicalement, Micky ;-)

  18. Bonjour !

    Merci pour ce tuto très enrichissant. Jai appris l’existence de ce type de tissage la semaine passée et j’ai pu me fabriquer un métier à tisser. prête à m’élancer, je bloque sur la tension des fils… Ils doivent être tendus comme une corde à piano ? Y a-t-il une methode pour bien les tendre ? La seule méthode que j’ai trouvé est d’attacher les fils à un à un pour bien les tendre mais je ne trouve pas très pratique quand il me faudra tout détacher pour avancer le galon. …
    Merci d’avance de votre réponse !

    • Bonjour! la tension doit être bonne, mais il faut éviter de trop tendre quand même! Si on doit lutter pour tourner les tabletets, c’est que la tension est bien trop forte! Il y a plein de méthodes pour attacher les fils, le plus simple est de faire un noeud avec tous les fils pour commencer. Le système d’attache dépend ensuite vraiment du métier à tisser que l’on utilise,désolée de ne pouvoir être plus précise, mais il doit y avoir autant de méthodes que de tisserands, il faut tester ce qui marche le mieux pour soi! ;-) Amicalement,Micky

  19. Bonjour,
    dans la vidéo on voit que dans la carte la plus à droite le fil est enfilé dans deux trous (en diagonale) en pas 4 : une astuce pour faire un bord mieux fini ? En tout cas on voit que c’est le « niveau supérieur » et il y a sûrement moyen de s’entraîner avec le tissage aux cartes basique. dès que j’ai 5 mn je m’y mets !!!

    • Bonjour! je pense que dans cette vidéo, toutes les cartes ont deux fils, il s’agit de la technique dite « missed-hole ». Pour faire des bords bien droits, pas de secret: toujours tourner les cartes dans le même sens! ;-)

      • Eh bien voilà, j’y suis arrivé, en 23 jours à mes seuls moments perdus : fabrication complète du métier et tissage d’un bout d’essai (en une soirée !)
        Pour la préparation des cartes et le tissage, je recommande un fond sonore type Enya ou une autre musique d’inspiration celtique, c’est très relaxant ! ;-)
        Le premier essai est riche d’enseignements : installation, type de fil, etc.
        Pour l’arrêt, une piqûre double à la machine de chaque côté, avec un point très court, soyons modernes.
        Les oeillets me paraissent déconseillés (Croklune) : ça va couper le fil et le galon va être fragilisé à cet endroit-là.
        A moins de carrément l’insérer au moment du tissage ?

  20. Bonjour !
    Toute fière, je viens de finir mon premier galon (motif birka) et aimerais en faire une série de bracelets. Mais je ne trouve pas beaucoup de manières différentes de terminer les galons. Faire des tresses, d’accord pour des galons à 14 cartes mais à 24 je trouve les tresses trop grosses. J’ai essayer de nouer chaque fils aussi mais les noeuds sont trop gros et ce n’est pas très jolie… Y a-t-il des façon de terminer pour avoir des bords nets (ou des ressources internet qui l’expliquent)? J’ai vaguement cru comprendre qu’on pouvait « coudre » les bords ? Comment ?

    Merci beaucoup de votre précieuse aide !

    • Bonjour et bravo pour le Birka! :-)
      ça dépend de la finesse du fil, mais généralement je tisse un peu plus long et ensuite je fais juste une couture assez simple dans le tissage avant de couper. Il y a d’autres petites astuces mais c’est très difficile à expliquer sans montrer, en fait… Il faut tester plusieurs méthodes en fonction du fil que l’on a utilisé. Désolée de ne pas pouvoir être plus utile sur ce coup-là… ;-)

      • J’utilise du coton mercerisé de base. Ni très fin ni très épais, pour me faire la main :) (mais on obtient de très jolies choses !)
        Si je comprends bien, je fixe le fil de trame à une chaîne des bords extérieurs par un noeud, je coupe les fils de chaînes à ras, puis avec une aiguille et fil classique, je fais un point droit normal ?

        Et est-ce que mettre des oeillets est possible aussi ? Ou ça va abîmer les chaînes et mon galon va se déliter ?

  21. Bonjour!

    C’est grace à vos explications que je me lance cette semaine dans le tissage à cartes. Ayant vu pas mal sur els marchés med et comepment viking cet été, et le prix des galons que l’on y vend, je veux me lancer. Et j’ai apprement entrainé une amie à ma suite à force d’en parler … ;)

    J’ai mon métier à tisser fait maison et mes cartes, une petite collections de modèles à faire et il me reste à couper mes fils à la bonne longieur et de me lancer… Suite à bientôt donc. ;)

    • Bonjour! Bon tissages alors!
      Vous allez mieux comprendre les prix pratiqués pour les galons finis quand vous tisserez vous-même des pièces importantes! ;-)
      Amitiés,
      micky

      • Coucou,
        Je suis l’amie qu’Arkadia a entrainé vers le tissage aux cartes. Merci beaucoup pour votre site.
        Cela n’est que le début et je comprend effectivement mieux le prix des galons. Le début est super compliqué mais je m’accroche.
        Mon premier essai n’était pas très concluant car les fils d’une de mes carte se sont emmêlés d’une façon étrange et impossible de la faire tourner. J’ai probablement mal séparé les fils du haut et du bas avant de passer mon fil de trame.

      • Bonjour! c’est peut-être aussi que l’un des fils était passé dans un autre sens que les autres? Si la carte ne veut vraiment pas tourner, c’est une explication possible…
        bienvenue dans le monde merveilleux du tissage aux tablettes! ;-)

  22. c’est super jolie ca me donne envie de mis mettre

  23. Merci. Effectivement c’était le problème.

  24. Je n’arrive pas à poster un commentaire, pourquoi ? A chaque fois je perds mon texte. J’essaye encore !

  25. Nouvel essai très concluant, toujours en reproduisant « premier ouvrage » avec cette fois du fil de coton de mercerie tout simple.
    En changeant le sens de rotation avec divers rythmes, on obtient des figures très variées : des yeux, un poisson… mais à chaque changement de sens, les bords perdent leur régularité. Je vais réessayer en tournant les cartes du bord toujours dans le même sens. Pour cela je vais laisser pendre les fils de trame correspondants avec des poids pour la tension.
    Question : le fil de chaîne doit-il être du même genre que les fils de trame ? J’ai l’impression que s’il est plus fin, le tissage sera plus serré et plus beau. La suite au prochain numéro !

  26. Bonjour et un grand bravo pour votre travail !

    je me lance doucement dans le tissage aux cartes et je rencontre deux problèmes. Alors je fais appel à votre expertise et je ne doute pas un seul instant que vous aurez des réponses :)
    Lorsque j’ai fait un essai avec un diagramme très simple pris sur un site tout en allemand « steinmaus.de », j’ai remarqué que le tableau explicatif était inversé. Je m’explique: les vôtres ont la lettre A à l’opposé des leurs. Alors j’ai pensé que cela avait un rapport avec ce que vous expliquiez, à savoir qu’il notaient leurs lettres en sens inverse des aiguilles d’une montre. Donc, là je suis perdue parce que je ne sais pas comment positionner toutes les cartes au début du tissage?? Doit-on faire comme vous, c’est à dire mettre « A-B » en haut ?
    Mon second problème vient de l’irrégularité dans la largeur du galon et j’ai remarqué que des différences apparaissent à chaque fois que je dois tout défaire pour « détortiller » certains fils ou bien enrouler le galon au fur et à mesure qu’il est tissé. Avez-vous une suggestion ?? Encore mille mercis pour votre patience et pour votre site

    • Bonjour et merci! ;-)
      il me semble que steinmaus numérote dans le sens des aiguilles d’une montre comme moi, donc ça n’a pas d’importance, il faut mettre les fils sur les tablettes comme indiqué et démarrer avec A et D en haut.
      Pour les irrégularités de largeur, ça doit effectivement venir de différences de tension du galon quand vous défaites l’ouvrage. Difficile de suggérer quelque chose, c’est surtout une habitude qui va venir petit à petit pour « sentir » la tension et la garder aussi constante que possible. J’avais souvent ce problème à mes débuts et maintenant, ça va mieux, il faut bien observer comment se comportent les fils au tassage, quitte à réajuster la tension après 2-3 rangs.
      Amitiés,
      Micky

  27. Un merci un peu tardif, j’en suis désolée. Je me débrouille un peu mieux et il est vrai qu’avec des heures de pratique…. ma foi mon galon est plus régulier ! Ce n’est pas encore tout à fait réussi mais c’est plus la satisfaction d’y arriver qui compte :)
    J’avais une autre question, et bien que j’en sois encore très loin, comment se montent les cartes pour les snartemo et que veulent dire toutes ces couleurs et ces croix sur les diagrammes ( je fais référence à celui proposé sur Flinkhand) ? Même question concernant les diagrammes comme celui-ci http://www.steinmaus.de/Mittelalter/weben/muster/missedhole/pattern01.html
    J’ai tant d’autres questions comme la technique du broché, le missed hole et le double face…
    Encore un grand merci pour ce tutoriel… on aimerait tant en avoir tout plein d’autres de cette qualité !
    Amitiés,
    Fiona

    • Bonjour!
      alors pour le Snartemo de chez Flinkhand, les croix, ce sont les rotations vers soi et les cartes sont enfilées Jaune Bleu Rouge Vert dans le sens des aiguilles d’une montre (en S si je me souvien bien).
      Pour Steinmaus comme sur d’autres diagrammes complexes, les cases grises sont les rotations vers soi, les blanches les rotations vers l’avant. Sauf que Steinmaus ne donne jamais l’enfilage, il faut repartir de la théorie pour trouver la position de départ, c’est différent selon les motifs!
      Bon travail!
      Amitiés,
      Micky

  28. Bonjour Micky,

    Merci pour ce tutoriel ; je compte fabriquer des tablettes pour m’y mettre et montrer à mes filles comment on peut tisser avec. J’ai juste une petite question (il ne me semble pas avoir vu la réponse) : combien de cartons faut-il au début pour faire un tissage simple ? J’ai vu plus haut que tu montrais un tissage simple avec 18 cartons. En faut-il donc minimum 18 ou bien peut-on trouver avec encore moins de cartons pour un tissage de base ?
    Merci !

    • Bonjour Monique,
      on peut même faire du tissage aux tablettes avec 2 tablettes! ;-) J’ai tissé avec des enfants et nous avions 8 tablettes, ça permet déjà de faire des chevrons par exemple.
      Amitiés,
      Micky

  29. Bonsoir Micky,
    Merci de ta réponse, c’est super !
    Si je farfouille sur ton blog, puis-je trouver des modèles/tutos avec seulement quelques tablettes ?
    Au plaisir
    Monique

    • Le mieux, c’est d’aller voir cette page Il y a l’enfilage pour des diagonales et des chevrons de base qu’on peut réduire facilement (par exemple un chevron simple avec 6 tablettes (il suffit de ne garder que celles du milieu du diagramme).

  30. Bonjour Micky,
    Merci beaucoup. J’essaie tout ça en janvier.
    Bonnes fêtes de fin d’année et bonne créativité :-)

  31. Well, bonne année à toi et à tous ceux qui suivent le blog !
    Pour Noël je me suis fait offrir le livre « Card Weaving » de Candace Crockett. Dedans j’ai trouvé (entre autres) une piste pour résoudre le problème lancinant de la torsion des fils quand on veut tourner les cartes toujours dans le même sens ! Un petit accessoire permet de relier deux fils bout à bout en laissant libre la torsion. Elle appelle cela des « swivels » càd des émerillons… de pêche. Je viens de réaliser un « support à émerillons » pour mettre à un bout du métier, et le premier essai est concluant : mis à part quelques sujets récalcitrants, les petits émerillons tournent en cadence et absorbent la torsion à mesure que l’on tisse. Dommage que je ne puisse pas joindre de photo ! Je t’en envoie dès que j’en ai !
    Grâce à cela j’ai pu tisser 36 cm de galon en « missed hole » en direction constante, sans coup férir !

    • Bonne Année! Il faudrait que je rajoute l’histoire des émerillons au tuto, c’est vrai que c’est sympa et pas cher! Pour certains motifs, je ne pourrais plus m’en passer! ;-)

  32. Bonjour !
    Pour la méthode « ceinture-point fixe » comment attache-t-on les fils au point fixe ? Merci beaucoup pour ce tuto, c’est génial ! :D

    • Bonjour! Oh, il y a plein de méthodes, il faut trouver celle qui nous corresponde! J’attache généralement un lien à la chaîne nouée et je trouve ce que j’ai sous la main comme point d’accroche selon l’endroit où j’ai envie e tisser (radiateur, montant de lit, poignée, arbre!!)
      Amitiés,
      Micky

  33. Bonjour Micky,
    Merci pour ce tutoriel clair. J’en suis à ma 3eme realisation et ma foi ça commence à venir.
    Malgré une tension de chaine correcte (ni trop ni trop peu) Je trouve que les cartons accrochent à chaque tour.
    Certains utilisent des cartes en bois. Qu’en penses tu ?
    A + Olivier

    • Bonjour! si le carton accroche, c’est qu’il faudrait trouver un autre matériau! (ou bien que la tension n’est pas assez importante). Le bois est très bien, il faut juste trouver des tablettes assez fines. Perso, j’utilise carton à la maison et bois seulement en démonstration historique. Les cartes à jouer découpées sont extra comme tablettes également! ;-)
      Amitiés,
      Micky

  34. Bonjour, je desire vous remercier pour ce tutorial, très simple et précis.J’ai termine’ ma premiere  » creation » e je suis très heureuse de ca.Le dèbut est fait, maintenant au travailllllll.

  35. Bonjour, un grand merci pour ce tutoriel.
    J’ai beau chercher partout sur internet mais je ne trouve pas les réponses à mes questions alors je me tourne vers vous. J’aimerais aimer savoir, si il fallait toujours commencer par faire un nœud car j’ai commencer mon 1er galon ainsi et ça n’a pas été facile de le défaire pour remettre les fils à plats. J’ai vu que certains mettait le fil en double, donc pas de nœud mais le début n’est pas tisser dans ce cas. Il y a-t-il une manière bien particulière pour commencer et finir un galon?
    Je souhaiterais utiliser le motif n°3 de ce tutoriel dans le but d’en faire un bracelet pour ma maman, auriez-vous des conseils? J’espère ne pas vous avoir dérangée avec toutes mes questions.
    Merci à vous

    • Bonjour,
      le noeud est effectivement la manière la plus simple quand on commence et que par exemple on tisse à la ceinture. Au lieu de couper vos fils, vous pouvez effectivement faire une boucle au lieu d’un nœud, de toute façon, le début n’est jamais tissé sur un galon. Une autre méthode est l’ourdissage en continu (cherchez « continuous warping » en anglais, qui permet de faire à la fois l’ourdissage et la mise en tension, mais c’est plutôt pour les tissages où toutes les tablettes portent les mêmes couleurs. Il n’y a jamais une seule méthode, c’est, je pense, à chacun de trouver les « trucs » qui lui conviennent, selon le tissage, le nombre de tablettes, la matière etc.
      désolée de ne pouvoir apporter une réponse « toute faite ».
      Amitiés,
      Micky

  36. J’ai peut-être mal lu mais je ne comprend pas à quoi attacher le fil de trame au début?
    Merci de votre réponse!

  37. Bonjour Micky, j’ai besoin de votre éclairage sur une question que je me pose car c’est vrai qu’en français, outre votre excellent tuto, on ne trouve pas grand chose comme renseignements.
    Voilà ma question : lorsque l’on nomme les trous de tablettes dans le sens inverse du votre ( sens anti-horaire) qu’est ce qu’il faut modifier pour avoir le même motif que vous? Il faut inverser les sens d’enfilage?
    Lorsque l’on trouve des diagrammes comment peut-on savoir dans quel sens sont les lettres des trous??
    Car forcément suivant le sens d’appellation des trous B et D sont inversés ce qui change tout pour le passage des fils…

    Merci d’avance

    (oui c’est vrai il y a 2 question pas 1 désolé :-) )

    • Bonjour!
      j’ai ajouté des choses à la fin de ce tuto, j’espère que c’est assez clair… Sinon, n’hésitez pas à venir gratter virtuellement à ma porte! Je vais faire quelque chose de plus « propre » quand j’aurais le temps! ;-)
      Amicalement,
      Micky

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 003 autres abonnés