Teintures Noyer et Noix

J’ai été en panne d’internet pendant presque 2 semaines, alors j’ai du changer quelque peu mon programme de travail! J’ai donc profité de ces jours où je ne pouvais travailler sur mon ordinateur pour faire quelques essais de teinture. Un crash de mon disque dur est venu un peu plus perturber les choses, ce qui explique pourquoi je n’ai rien posté ici plus tôt… Les machines semblent être contre moi en ce moment, ce qui n’est heureusement pas le cas de mes plantes tinctoriales!!

Il me tardait d’utiliser à nouveau les noyers poussant dans le champs de mon voisin. Vu que les noix ne sont pas encore mûres, j’ai décidé d’utiliser les feuilles, également riches en principes tinctoriaux. Alors que je cueillais ce qu’il me fallait, je suis tombée sur de vieilles branches coupées au printemps et qui portaient encore des petites noix vertes toutes ratatinées. J’ai décidé de les emmener aussi pour des essais.

La teinture avec les feuilles s’est faite à chaud, sans mordançage, sur deux écheveaux de mérinos et mérinos et soie, donnant un joli caramel:

merinos noix

Pour mes petites noix ratatinées, j’ai opté pour la méthode à froid, les laissant macérer dans un bocal rempli d’eau de pluie.

Voici la couleur du bocal le premier jour:

noix1

Et le deuxième jour:

noix2

A partir du troisième jour, j’ai placé un échantillon de laine 2 brins dans le bocal, en y laissant les noix.

noix3

Le bain a continué à foncer, devenant complètement opaque, d’un vert très foncé, avec des traces d’oxydation en surface. Les noix étaient devenues noires. Après quelques jours, j’ai sorti la laine, qui était devenue vert kaki foncé.

noix4

noix5

La laine a été mise ensuite à sécher au soleil pour que l’oxydation se fasse, avant d’être rincée, donnant au final un très beau marron foncé.

noix6

Comme mon bain semblait encore en avoir sous le sabot, j’ai ai mis à tremper un écheveau de laine mérinos, ce qui m’a donné un magnifique marron avec une profondeur extraordinaire, difficile à rendre en photo!

DSCF2053

J’ai également mis à macérer quelques noix vertes pas encore mûres, dans de l’eau de pluie, à froid. La teinte est très belle également, un orange fauve un peu irrégulier.

DSCF2062

Décidément, j’adore les noyers et les noix! Il y a tant de nuances que l’on peut obtenir!

Publicités
Cet article, publié dans Teintures, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Teintures Noyer et Noix

  1. cochet dit :

    superbe! ça me donne envie d’essayer!

  2. domod dit :

    Bonjour,
    Je rêve d’obtenir du Orange.
    Pour le dernier exemple en photo (orange fauve), as tu laissé le brou sur les noix vertes, ou as tu gardé seulement les noix sans leur brou vert ?

    • Bonjour!
      pour le dernier exemple, c’était des petites noix vertes pas encore mûres, j’ai simplement coupé le tout en morceaux! 😉 Sinon, on obtient des oranges magnifiques et lumineux en faisant une double teinture plante à jaune et garance.
      Amicalement, Micky

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s