Quelques teintures « locales » – A few « local » dyes

Dans mon travail, j’utilise principalement les plantes qu’on peut trouver dans des sources archéologiques européennes (quand elles sont encore disponibles bien entendu!), mais de temps à autre, c’est très sympa d’utiliser des produits tinctoriaux locaux!

In my work I mainly use plants that have been recorded in European archeological sources (when still available of course!) but from time to time, I like to use some locally grown or available dyestuff!

J’avais beaucoup de tanaisie dans mon jardin (Tanacetum vulgare), qui a tendance à envahir les espaces avec ses racines rampantes. J’aime son odeur très forte qui accompagne la récolte et la teinture et j’en fait toujours des verts kakis, que je trouve particulièrement jolis, avec un peu de sulfate de fer.
Je ne pourrais pas vous donner la recette exacte car je la fais à l’œil dorénavant, mais il vous faudra une bonne quantité de plante fraîche, sur laine ou soie mordancée à l’alun. Vous pouvez également faire sécher les plantes, la période de récolte idéale étant juste avant la floraison. J’utilise le fer à hauteur d’environ 3% je pense.

I had a lot tansy in my graden (Tanacetum vulgare), that has the tendency of inavding space with its creeping roots. I like its strong smell during harvest and dyeing and I always dye some kakhi using tansy, adding a bit of iron, because I like that shade.
I couldn’t give you an exact recipe for that, but you need quite a big amount of fresh plants, on alum-mordanted wool or silk. You can also dry the plants, best used for dyeing just before flowering. I probably use iron at a rate of 3%.

J’ai un Eucalyptus gunnii planté près du potager: ne faites surtout pas ça chez vous! C’est un arbre très très gourmand en eau qui va assécher tout le sol autour de lui… mais c’est un bel arbre dont les feuilles et l’écorces sont tinctoriales. Le mien a perdu son écorce, comme le font les eucalyptus, et j’ai pensé tiens, pourquoi ne pas l’utiliser. l’odeur du bain de teinture est absolument sublime! Comme toutes les écorces, l’eucalyptus nécessite d’être pas mal bouilli pour extraire les principes tinctoriaux. Je n’ai pas mordancé. On peut en faire des gris magnifiques avec du fer également, mais je me suis arrêtée au beige.

I have a Eucalyptus gunnii planted near the vegetable garden: don’t ever do that! This tree is a very, and I mean very, thirsty one and sucks the soil around him pretty dry… But it’s a beautiful tree that can be used for dyeing: leaves and bark. Mine has been shedding bark, like Eucalypts do, and I thought I use it. The smell of the dye bath is just a dream! Like all barks, it needs a fair bit of boiling to extract the dyestuff. I didn’t use alum. You can also use iron for nice grey, but I stopped at light brown.

Pour la première fois depuis de très longues années, j’ai teinté avec des pelures d’oignon jaune! Ce n’est pas une teinture historique (j’en vois malheureusement encore trop souvent en démonstration de teinture dans des cadres historiques…) mais c’est une jolie teinture qui tient raisonnablement bien. Je l’utilise sur laine ou soie mordancée avec des bains répétés et une petite adjonction de sulfate de fer.
Je me suis trompée dans une commande l’autre jour et j’ai reçu 1kg de magnifique fil mérinos et soie un peu plus épais que celui de ma gamme habituelle et à 4 brins, c’est lui que j’ai teinté aux oignons pour aller avec le vert tanaisie et le beige eucalyptus.

For the first time in many years, I dyed with onion skins! It’s not a historical dye, unfortunately I still see some onion dyeing in historical demonstrations… But it’s a beautiful dye that is reasonably fast. I use it on mordanted wool or silk and do a few repeat baths and a pinch of iron sulfate.
I made a mistake ordering thread the other day and I received 1kg of beautiful merino and silk skeins that are thicker than my usual range. I dyed these with onion skins ro go with the tansy green and eucalyptus beige.

Et voici les 3 couleurs sur mérinos et soie ensemble, j’avoue que j’aime beaucoup! Si seulement je savais mieux tricoter ou tisser sur métier, je m’en ferai bien une grande étole aux couleurs d’automne!!

And here are the 3 colors on the merino and silk together, I must admit I’m loving it! If only I was a better knitter or weaver, I would make myself a big autumn-colored shawl!!

J’ai également récolté quelques noix vertes, parce que j’avais besoin d’un peu de soie teintée avec, en attendant la grosse récolte de septembre! J’ai déjà pas mal écrit au sujet des noix sur ce blog, j’adore les nuances qu’elles donnent et en plus, la teinture se fait à froid et sans mordançage, c’est encore mieux!
Pour trouver mes articles au sujet des noix, il y une case « rechercher » à droite de la colonne de texte (en tout cas sur un ordinateur de bureau!), j’essaie de mettre les bons mots-clé sur chacun de mes articles pour qu’on puisse s’y retrouver!

I also gathered some unripe walnuts, because I needed a bit of silk dyed with it, till the big harvest that will take place in September! I already wrote a fair bit about walnuts in this blog because I just love the shades that dye gives. And it’s a cold maceration without mordant, which is even better!
To find my older articles about walnut husks, you can use the search button that is located on the right of the text column (on a desk computer anyway!), I try to put keywords and every article I write here!

Les brous verts coupés sont mis à macérer dans de l’eau de pluie. Fermer le récipient hermétiquement est une bonne idée, il y aura pas mal de phénomènes d’oxydation qui vont se produire. Je trouve que la solution reste tinctoriale plus longtemps quand on utilise des récipients fermés et il n’y a pas de risques de moisissures. Voici l’évolution du contenu du bocal sur 3 jours.

The cut green husks are macerated in rainwater. Closing the jar so it’s airtight is a good idea, there will be a lot of oxidation going on and I find that the maceration is strong longer if no oxygen is allowed to enter, you also avoid any mold. Here’s the evolution over 3 days.

La laine juste sortie d’un bain de 48h.
The wool freshly out of a 48 hours bath.

Et après rinçage et oxydation.
And after rinsing and oxidation.

Les marrons et bronze des brous de noix vont très bien avec le noir indigo + garance que je viens de teinter!

The browns and bronze shades of walnut go extremely well with the indigo + madder blacks I just dyed!

A l’atelier, les écheveaux teintés sont mis en pelotes et nouveaux écheveaux.
Retrouvez-les pour la plupart sur mon site de vente: www.atelierdemicky.com

In the workshop, skeins are wound into balls and new skeins. You can find most of them in my webshop: www.atelierdemicky.com

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Plantes tinctoriales, Teintures, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quelques teintures « locales » – A few « local » dyes

  1. Ping : La saison des noix – Walnut season | L' Atelier de Micky – Teintures naturelles et Tissages aux tablettes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.