Travaux de mai – May works

Je suis très occupée et productive en ce moment, j’ai donc négligé ce blog et je me retrouve avec pas mal de jolies images à vous montrer! Je ne photographie jamais tout ce que je fais, voici une petite sélection…
J’ai une belle énergie dans mon travail ces dernières semaines, sans doute en grande partie pour transformer ma désespérance face au monde en un élan positif… J’ai envie de belles couleurs, des couleurs qui vibrent, des couleurs profondes! Des couleurs qui donnent de la joie rien qu’en les regardant! En plus de commandes et du stock à remplir, je prépare également quelques belles pièces à présenter sur mon stand lors du festival international d’histoire vivante qui aura lieu les 25 et 26 juin à Marle.

I’m really busy and productive these days, so I neglected this blog and I find myself with many nice pictures to share with you! I don’t photograph everything I do, here’s a little selection…
I have a strong work energy these past weeks, probably to transform my despair about the world into a positive drive… I yearn for beautiful colors, vibrant colors, deep colors. Colors that make you feel happy just by looking at them! Along with some orders and some stock to dye, I’m also preparing some nice pieces for the international living history festival taking place in Marle on the 25-26th of June.

Voici quelques tissus teintés au début du mois: un beau sergé tissé main gris « mouton » teinté à la gaude et un diamant tissé main également teinté à la garance.

Here are some fabrics that I have dyed at the beginning of the month: some handwoven natural grey wool herringbone dyed with weld and some diamond twill, also a handwoven fabric, dyed with madder.

Je regroupe toujours les grosses teintures de tissus par couleur, histoire de me resservir des bains précédents, c’est plus pratique, plus économique et plus écologique! Dans la foulée du diamant, il y a eu un sergé fin de plus de 5m de long: à recette égale, les tissus fins auront toujours des teintes moins profondes que les tissus épais.

I always regroup the big scale fabric dyes of the same color, so I can reuse the dye baths, it’s more practical, economical and environmental-friendly! In the wake of the diamond fabric, I dyed a long piece of fine twill: with the same recipe, fine fabrics will always be less deep in color than denser ones.

Et pendant qu’on y était avec la garance, j’ai teinté des écheveaux également…
And while madder was in use, there were some skeins dyed as well…

La pièce teintée en bleu est une grande étole tissée main en laine grise et blanche. Si jamais j’ai le temps, je compte faire les finitions avec une bordure tissée aux tablettes. Cette pièce a été teintée dans ma cuve de fermentation, dans laquelle j’ai commencé à teindre des tissus de laine plus épais…
J’avais teinté une belle pièce de sergé de laine dans un bleu magnifique (10 bains sur 3 jours), mais il a du prendre un « coup de soleil ». Je l’avais oublié sur la corde à linge la nuit et le soleil du matin est venu frapper dessus alors qu’il était couvert d’humidité. C’est ainsi qu’on blanchissait le linge jadis avant que les industriels ne mettent des agents azurants dans les lessives! (Réaction photochimique produisant du peroxyde d’hydrogène, de l’eau oxygénée!). A refaire, on n’est jamais à l’abri de mésaventures en teintures!

The piece dyed blue is a handwoven grey and white scarf. If I have the time, I’d like to weave a tablet-woven border as a finish for it. It was dyed in my fermentation vat, in which I started to dye thicker wool fabrics recently…
I had dyed a beautiful twill in a dark indigo blue (10 dips over 3 days) but it has been « sunburnt ». I had forgotten to take it down the clothesline in the evening and didn’t get up early enough to prevent the morning sun to shine on it while it was damp. This is actually how people whitened their fabrics before the industry put whitening agents in the washing powders! It’s a photo-chemical reaction producing hydrogen peroxide). Well, there are always some mishaps in natural dyeing, I have to do that again!

Heureusement qu’il a davantage de succès que de ratés, comme cette belle toile de laine que j’avais teintée à la garance en démonstration et qui est repartie prendre une bonne dizaine de bains d’indigo. Couleur très profonde!

Fortunately there are more successes than fails like this beautiful wool cloth that I had dyed with madder on a demonstration and that took some dips in the indigo vat. The color is so deep!

Je teinte pas mal de tissus de soie en ce moment, de grammage moyen mais aussi très fin, comme cette mousseline ultra-légère!
C’est très difficile à teinter car la soie colle beaucoup et qu’il faut bien éliminer les bulles d’air. Celle-ci a pris une douzaine de bains en cuve de fermentation…

I dye quite a lot of silk fabrics, medium to very light weight, like this silk mousseline!
It’s very difficult to dye because it’s really sticky and one has to chase all the air bubbles. This one took 12 dips in my fermentation vat.

Ce tissu est tellement fin qu’on peut s’asseoir et le regarder sécher à vue d’œil!
This fabric is so thin that you can sit and actually watch it dry!!

Dans le jardin, le printemps s’avance doucement mais sûrement vers l’été…
In the garden, Spring is slowly moving towards Summer…

La sécheresse menace et comme mon activité demande beaucoup d’eau malheureusement, je recycle et réutilise mes eaux de rinçage le plus possible…

There is a risk of drought this year and as my activity needs a lot of water unfortunately, I recycle and reuse my rinsing waters as much as I can…

Certains bleus indigo ne sortent pas de mes cuves de fermentation, j’utilise une cuve classique chaude pour de si grands volumes… Quelques kilos sont passés au mordançage pour des verts à la gaude.

Some indigo blues don’t emerge from my fermentation vats, I use a more classical hot vat for bigger volumes… A few kilos went straight into the mordant bath for future greens with weld.

Dans ces cas-là il s’agit de ne pas se tromper et de bien suivre sa liste de choses à faire… Rien de plus rageant que de s’apercevoir qu’il manque des bleus (clairs, moyens ou foncés) au moment de commencer à teindre les verts!

In this case, it’s important to follow the check-list of things to do… Nothing is more frustrating than to notice that some blues are lacking (light, medium or dark ones) when you start to dye green!

J’ai teinté quelques nouvelles écharpes en soie et laine et soie, pas en indigo cette fois! Elles ont la couleur des ailes des papillons « Belle-Dame » qui se rassemblent sur les fleurs devant mon atelier…

I dyed some new silk and wool and silk scarves, not with indigo this time! They have the color of the « Painted Lady » butterfly wings who gather on the flowers in front of my workshop…

Il y a tant de beauté autour de moi! Comme les jeux de lumière et d’ombres sur de la soie tissée main et teintée à l’écorce de bourdaine.

There is so much beauty around me! Light and shadows on handwoven silk dyed with buckthorn alder bark.

Une fois la soie repassée, j’y découvre parfois des petites imperfections qui font la beauté du travail artisanal, comme cette petite cicatrice qui devient presque poétique.

Once ironed, I sometimes discover one of those little flaws that are part of the beauty of handcrafted things, like this tiny « scar » that becomes almost poetic.

Et sur la corde à linge, il se passe parfois des choses magiques… Le soleil rasant d’un soir joue avec de la mousseline de soie en train de sécher… Les ombres et la lumière jouent de tours à mes yeux! Le paysage quotidien et habituel se révèle soudain sous un nouveau jour. Magie et beauté sont décidément partout, quand on veut bien les voir!

And on the clothesline, there are sometimes magical things happening… The late afternoon sun plays with some silk mousseline drying… Shadow and light play tricks with my eyes! The usual and familar landscape suddenly thansfoms into something lese. magic and beauty are everywhere, when you want to see it!

Qu’ai-je donc utilisé por ce rose? Et pour ce rouge cerise au centre de la photo suivante? Vous le saurez dans un prochain article, ce n’est sans doute pas ce que vous croyez…
Prenez soin de vous et je vous souhaite de voir de la beauté autour de vous!

What did I use for the pink and for the cherry red in the next photo? You will read about that in a next article, it’s probably not what you think it is…
Take care and I wish you much beauty around you!

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Teintures, Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Travaux de mai – May works

  1. Jean Marie dit :

    Bonjour a tous, amateurs et artisans teinturiers.Meme si je me répète a chaque fois je suis impressionné par la quantité et la qualité du travail que produit Micky.On ne peux guère faire mieux Mais c est un métier ou il a toujours des ratés, des problèmes laissant un sentiment d incompris.Quoi de mieux que de s entraider.Je pense que le problème de la corde a linge relève du soleil et de la teinture mais pas du « peroxyde d hydrogène » formé. Pour deux raisons, car d une part le blanchiment a la rosée du matin se fait sur l herbe, c est la chlorophylle de la plante qui produit de l oxygène actif .Rappelons que l oxygène actif n est actif qu un court instant dès sa création , sa forme est O c est sa forme atome , mais rapidement O+O se dimerise et forme O2 .Ca c est l air que l on respire , c est sa forme molécule et surtout elle n est plus active, elle ne blanchit rien. D autre part l oxygène est nécessaire a l oxydation de l indigo pour passer de la forme leuco a sa forme indigo, il contribue a l augmentation de la qualité de la teinture en aspect et en solidité . En premier lieu il faut retenir que l oxydation de l indigo ainsi que de tout les colorants de réduction , colorants de cuve, colorants au soufre, se fait par un apport en O2, mais pas en O qui lui n agit pas, essayez avec un peu d eau eau oxygénée (peroxyde d hydrogène) pour vous en convaincre. Le problème est ailleurs mais c est une autre histoire plus complexe qui demanderait de vérifier tous les paramètres du procédé mis en oeuvre. Pour la reprise du coloris , ça me semble très difficile sur laine, car le colorant ne migre que sous sa forme bi-phénolate.En effet c est sous la forme mono- phénolate que l on teint, elle se forme vers pH 10 et se maintient quand on abaisse le pH vers 8 a 9 ce qui permet aussi la teinture des fibres protèiniques , laine, soie.C est seulement sous cette forme le leuco possède une affinité électrostatique .Certes elle est très légère d ou d ailleurs la nécessité des bains successifs pour monter du colorant.Mais sous sa forme bi-phenolate (pH 11 et plus) elle ne présente plus cette affinité d ou le fait qu elle quitte la matière pour retourner au bain, puis ensuite remontera lorsque elle retrouvera sa forme mono après correction du pH. Ainsi on peux faire un bain d « unisson » pour reprendre un coton taché ou mal uni par cette technique mais , on s en doute bien, elle ne convient pas a la laine a cause du pH trop élevé. Merci pour votre travail et nos échanges instructifs
    Jean Marie

  2. Pat dit :

    Un bain de jouvence vos photos…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.