Joie de l’orange – Happy orange

Je vais essayer de publier plus régulièrement malgré beaucoup de travail. Je suis en train de teinter du jaune, du rouge et du orange! Chez moi, le orange conjugue toujours la gaude et la garance. Il y a d’autres plantes avec lesquelles on peut obtenir des oranges ou des jaunes dorés, comme les pelures d’oignons, le curcuma, le cosmos sulfureux, le safran, le rocou etc. mais comme mon cœur de métier est tout de même la teinture historique, je privilégie les plantes « grand teint » avec une longue histoire d’utilisation. Avec les graines de rocou (qui soit dit en passant donne sa couleur orange au Cheddar, à la Mimolette ou au Livarot…) on obtient des oranges particulièrement somptueux, mais sa tenue n’est pas très bonne malheureusement.

I will try to write more regularly despite having quite a lot of work. I’m dyeing yellow, orange and red! I always use a combination of madder and weld for orange, because I’m mostly a historical dyer and therefore I mainly use dyeplants with a long history of use that are very colorfast. There are other plants that you can dye orange or golden yellow with of course like onion peels, turmeric, cosmos, saffron or anatto seeds etc. Anatto seeds (the one giving its color to Cheddar? Mimolette or Livarot cheeses by the way!) gives somptuous oranges but it’s not very colorfast unfortunately.

Il y a plusieurs manière d’obtenir du orange et chacune d’elles va donner des nuances différentes.
Pour des nuances de orange contenant beaucoup de rouge, j’utilise les bains d’épuisement de garance pour obtenir des tonalités de rouge moyen ou clair. Ces fibres teintées sont ensuite juste rincées et re-teintées dans un bain de gaude relativement puissant, pour donner l’éclat au orange obtenu.

There are several ways to get orange and each one is going to give different kinds of shades.
For darker shades with a lot of red in it, I use the second or third madder baths after dyeing bright reds tu get some medium or light red. These dyed fibres are re-dyed with a string weld bath, to give the right sparkle to the orange.

La gaude, selon la procédure habituelle est d’abord mise à tremper pendant environ 24h puis mise à chauffer à petits bouillons pendant une heure. Ensuite il faut filtrer et « abattre le bouillon » comme disent les teinturiers, c’est à dire refroidir le bain en complétant le volume. Il ne s’agirait pas de tremper de la laine humide froide dans un bain à plus de 60°C directement! En teinture, on attend beaucoup que ça chauffe, mais on attend beaucoup aussi que ça refroidisse!

Weld, as a standard procedure, is left to soak for about 24h then gently boiled for about an hour. Then I filter out the plant material and cool down the bath while topping up the volume. One doesn’t want to put some cold damp wool into a hot bath! While dyeing you actually wait a lot for things to heat up but also for things to cool down…

Il est possible d’utiliser ce bain ensuite pour des teintes légères, même s’il a déjà pas mal perdu en matière tinctoriale. J’ai un amour immodéré pour les couleurs qui claquent, celles-ci tiennent d’ailleurs un peu mieux dans le temps, ce qui est logique, mais j’utilise toujours les bains pour des teintes plus claires. Aussi longtemps que la plante utilisée a encore à m’offrir…

It is possible to use this bath afterwards for lighter shades of course, even if a lot of active ingredients have already served their purpose. I have an immoderate love for strong colors that often also have a slightly better fastness in time, which seems logical, but I always use the baths for lighter shades. As long as the plant used still has something to give…

Une autre méthode pour obtenir des tons orange est d’ajouter de la racine de garance à un bain de gaude en cours. Généralement, j’utilise cette méthode quand je veux des oranges vraiment très lumineux. Il n’y a pas vraiment de recette, j’ajoute la quantité que j’estime nécessaire pour obtenir ce que je veux en fonction du jaune en cours.

Another method for getting orange is to add some madder root to an operating weld dye bath. Usually, I use this method to get some really shiny oranges. There is no recipe, I add the amount that I need to get the kind of shade I want on the yellow I’m dyeing.

La garance est mise à tremper dans un récipient rempli de l’eau chaude du bain en cours et filtrée, c’est le « jus » coloré que je récupère pour nuancer mon jaune vers le orange, j’ajoute au fur et à mesure en surveillant l’évolution de la couleur. Je retire la laine du bain à chaque fois que j’ajoute de la garance pour éviter les taches. Quand j’ai ce que je veux, je garde le bain composé environ 30-40 minutes à 60-70°C puis je coupe le feu et je laisse refroidir dans le bain.

The madder is left to soak in some of the hot dyebath liquid and filtered, it’s the colored « juice » that I add little by little while watching the color change. I make sure I remove the wool each time I add some madder to avoid stains. When I have what I want, I keep the pot for 30-40 minutes at around 60-70°C then I let it cool down.

J’adore ces oranges chauds! Ils se marient superbement à des rouges à base de cochenille et de garance, tirant sur le bordeaux, comme ceux que j’ai fait dernièrement

I just love these warm oranges! They go so well with the cochineal and madder reds I did the other day.

Maintenant place aux jaunes avec la merveilleuse gaude de la Micro-ferme des Lilas et j’en profite pour faire quelques kakis avec un nuançage au fer. Ensuite je passerai aux bleus d’indigo et de pastel dont certains deviendront des verts (avec la gaude) ou des noirs (avec la garance). Magie des couleurs…

Now I dye yellow with the great « locally » grown weld of the Micro-ferme des Lilas along with some kaky green obtained suing iron as a modifier. Then I will dye some blue with indigo and woad, some of which will turn into greens with weld and black with madder. Color magic happening…

Mon foyer semi-enterré est désormais rénové et a été testé avec bonheur. pour des mordançages. La sole maçonnée sera plus simple à nettoyer et il y aura sans doute moins d’humidité d’infiltration. Encore un peu de bazar autour, mais ça commence à ressembler à un espace de travail (à peu près civilisé)!

My new semi-gried fireplace is operational and has been tested while mordanting. The masoned floor will be easier to clean and ther will probably be less infiltration of humidity. Still some mess around it but it starts to look like a (almost!) civilised workplace.

J’ai du mal à porter du orange, du jaune ou du rouge, mais j’aime profondément teindre ces couleurs si vivifiantes. Le orange particulièrement car il fait appel à l’intuition et l’expérience. Il faut d’abord bien connaître son rouge et son jaune avant de pouvoir réussir son orange, grâce à la combinaison de ces deux plantes tinctoriales merveilleuses, en superposition ou bien en synergie…
Le orange c’est la couleur du deuxième chakra dans la tradition hindouiste, le chakra qui se situe entre le nombril et les organes génitaux, c’est aussi la couleur du feu vivant, une couleur qui personnellement me donne beaucoup d’énergie!
Et à propos de chakras, l’autre jour je rangeais des pelotes et j’ai eu tout à coup les couleurs des 7 chakras dans mes mains, d’où cette image… 😉

Prenez soin de vous et trouvez du feu et de la joie autant que possible dans ce monde si triste…

It’s difficult for me to wear orange, yellow or red, but I love dyeing these invigorating colors. Orange in particular, because it requires some intuition and experience. One has to know its yellow and its red well in order to get the right orange shades, with the combination of these two wonderful dyeplants, working together or being layered…
Orange is the color of the second chakra in Hindu tradition, the one between the genitals and the navel, it’s also the color of living fire, a color that personnaly gives me a lot of energy!
Talking about chakras
, I was reorganising some balls the other day and suddenly I had the colors of the 7 chakras in my hands, so this photo came to be… 😉

Take care and find some fire and happiness in this sad world…

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Plantes tinctoriales, Teintures, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Joie de l’orange – Happy orange

  1. Harald Jochums dit :

    Immer wieder umwerfend, Deine Stoffe und Farben. Go on, Micky. Viel Gruß HA.

  2. nellieduv249 dit :

    Encore un post de superbe qualité ! Plaisir de vous lire ! Merci, Micky !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.