La marmotte hyperactive – The hyperactive marmot

Imaginez l’état d’esprit d’une marmotte sortant de l’hibernation et découvrant un bel alpage fleuri et vous aurez une bonne idée de mon état! Je deviens assez hyperactive à cette époque de l’année…
Teintures et divers à l’atelier, jardinage, récoltes et travaux d’entretien de la maison et du jardin, je dois m’empêcher de commencer dix choses à la fois! Un planning le plus précis possible, des listes et un poil de discipline (point trop n’en faut!) devraient me permettre de ne pas trop courir partout!

Imagine the state of mind of a marmot waking up from hibernation and discovering a nice flower-covered mountain pasture and you will have a good idea of the state I am in! I become quite hyperactive this time a year…
Dyeing and various workshop duties, gardening and house works, harvesting, I have to stop myself starting ten different things at once!
A schedule as precise as possible, lists and a bit of discipline should prevent me from running around too much!

J’ai quelques commandes de tissus de laine et de soie à honorer, dont certaines sont d’assez grandes pièces. Cela représente un gros travail surtout lorsqu’on est perfectionniste et qu’on veut des résultats sans taches ni irrégularités… Bon, c’est souvent impossible d’avoir une pièce « parfaite », mais autant éviter que cela ressemble à du tie and dye!
Je teinte donc toutes mes pièces individuellement et je mordance à chaud quand c’est nécessaire. Le mordançage à froid au formate d’alun (Kaltbeize AL), devenu assez populaire ces derniers temps pour sa simplicité de mise en œuvre et son absence de chauffe, ne donne pas de bons résultats sur des tissus de laine, je trouve. Les teintes sont moins éclatantes que ce que devraient donner des plantes comme la garance et la gaude et j’avoue ne même pas avoir poussé mes essais jusqu’aux tests de résistance à la lumière… On en reste donc aux bonnes vieilles recettes plus que centenaires, même si je ne pousse plus mes bains « au bouillon » depuis des années pour faire des économies d’énergie.

I have several orders for wool and silk fabrics, some of which are quite large. It’s hard to imagine the amount of work involved, especially if you are a perfectionist and don’t want any spots or streaks… Well, it’s often impossible to have a « perfect » piece, but it doesn’t have to look like tie and dye!
I dye all my fabrics individually and I hot-mordant when needed. I find cold-mordanting (Kaltbeize AL), which has become quite popular these days for simplicity of use and lack of heating, not the best solution for wool fabrics. The colours are not as bright as they should be with madder or weld for example and I admit that I didn’t even bother to do a light fastness test with my trials… I stay with the good (very) old recipes, even if I don’t bring my bath to the boil…

Semaine du blanc donc… Les deux prochaines semaines seront plus colorées! Mais l’étape de mordançage est très importante.

White week… The two next weeks will be more colourful! But the mordanting step is a very important one.

Le printemps, c’est aussi le moment de faire le point sur son matériel et de rénover ou remplacer certaines choses. Ma vieille toile de auvent, qui m’a accompagnée aussi bien en campement que chez moi a finalement rendu l’âme dans un craquement sinistre lors d’une grosse bourrasque de vent… Avant de la remplacer, j’ai donc utilisé une bâche à bois verte, maintenant je vais être presque invisible depuis les airs, me fondant dans la verdure de ma prairie!

Spring is also a good time to evaluate one’s working materials and to renovate or replace some things. My old impregnated shade-cloth, that has accompanied me on many events, has finally died in a sinister crack during a strong gale… before replacing it, I used a green tarp, now I will be invisible from the air, blending into my prairie green!

Il y a un autre outil qui commence à fatiguer, c’est mon grand chaudron en émail, que j’utilise depuis 2015 de manière intensive! Les premiers points de rouille ont commencé à apparaître au fond, ce qui veut dire que du fer va passer en solution dans les bains et influencer les teintes. Je peux continuer à l’utiliser pour certaines teintures bien sûr, mais une fois que les points de rouille sont là, ça ne peut que s’agrandir… Je suis un peu triste car je l’aimais beaucoup, c’était mon premier chaudron de grand volume (80l), léger à manipuler et facile à nettoyer. Je l’avais acheté en Allemagne et ramené en France. Bon, on va dire que presque 6 ans d’usage intense c’est pas si mal pour un chaudron en émail!

There’s another tool reaching its end, my big enamel pot, that I use intensively since 2015! First corrosion spots started to appear on the bottom, that means iron will get into solution and influence the chemistry of the dye-bath. I can continue to use it for some dyes of course, but as soon as enamel starts like that, it can only become bigger… I’m a bit sad about it because I love that pot, it has been my first big volume pot (80l), lightweight and easy to clean. I bought it in Germany and brought back to France. Well, almost 6 years of intense use is not a bad performance for an enamel pot!

Un autre outil est avec moi depuis longtemps, une machette achetée au Burkina Faso à un monsieur qui ne comprenait pas vraiment pourquoi cette étrange « toubab » voulait lui acheter un outil agricole. Je m’en sers pour couper du petit bois en chauffant mes cuves et je crois que ça inquiète un peu mes voisins. Ce jour là pourtant j’avais ajouté une touche féminine avec un joli rose cochenille sur les mains… Gros chaudron qui fume, machette et mains multicolores sur une femme échevelée aux vêtements souvent sales, voilà qui vu de loin doit sembler un peu étrange!

Another tool is with me for many years, a machete bought in Burkina Faso from a man who didn’t really understand why this strange white woman wanted to buy a farm tool from him. I use it to cup firewood for my pots and I think it worries my neighbours a bit. This day, I made the effort of a girly pink touch with cochineal… Big steaming pots, machete, multicoloured hands on a shaggy-looking woman running around in dirty clothes, all of this must indeed look a bit strange from afar!

J’avais besoin de soie 60/2 teintée en rose framboise… d’où la cochenille!
I needed some rasperry colored 60/2 silk… Hence the cochineal!

Les feuilles de bouleau sont en retard cette année, sans doute à cause des récentes basses températures, mais je devrais bientôt pouvoir récolter davantage! Là aussi, c’est un travail assez long, car j’en ai besoin de beaucoup et que je ne prélève qu’un peu sur chaque arbre. C’est à chaque fois une excuse pour une jolie promenade!

Birch leaves are late this year, probably because of the low temperatures we recently had, but I will soon be able to harvest more! It’s quite a time-consuming job as well, because I need quite a lot and I only take a bit from each tree. It’s always a good excuse for a nice walk!

Dans le jardin, le Pastel pousse bien, il a gelé mais c’est une plante qui résiste bien! Ceux-là sont les semis naturel d’automne que j’ai transplanté, les semis de graines de mars ont davantage de mal à pousser, mais avec un peu d’aide, ça devrait aller.

In the garden, the woad grows well, it was hit by frost but it’s quite a hardy plant! These are the natural autumn seedlings that I transplanted, the march seedlings have a hard time growing but with a bit of help, it should be OK.

Les plants de l’année dernière sont en retard pour leurs fleurs.

Plants from last year are late flowering.

C’est également l’époque de la récolte de quelques fleurs pour en faire des macérats huileux et des baumes! J’ai testé plusieurs choses l’année dernière et je m’y remets en plus grand cette année. Le baume de pâquerettes est parfait pour ma peau et l’huile pour le corps pâquerettes/pissenlit est juste un délice. J’en fait pour moi et pour faire des cadeaux utiles à mon entourage.
Pour faire un macérat huileux, c’est très simple, il suffit de cueillir des fleurs de pâquerettes et de pissenlit quand il fait beau en pleine journée et qu’elles sont bien ouvertes, puis de les laisser sécher quelques jours pour en extraire l’humidité. Ensuite, on les mets dans de l’huile ( huile de sésame pour ma part) et on laisse macérer 4 à 6 semaines (6 pour ma part) en bocaux de verre. Pour des recettes à base de macérat de pissenlit (et autres), vous pouvez aller voir ici ou encore ici. Il y a bien évidemment beaucoup d’autres plantes qui se prêtent aux macérats huileux, comme les feuilles de plantain, la racine de consoude etc. On trouve pas mal de ressources sur le net. A récolter avec respect et modération évidemment…

It’s also the right time to harvest some flowers to make oily macerations and balms! I’ve tested several things last year and I make a bit more this year. The daisy balm is perect for my skin and the dandelion/daisy body oil is just amazing. I make some for myself and because they make nice gifts.
To make an oily maceration is pretty easy, you just have to harvest some flowers when the weather is good and in the middle of the day when they are wide open. Then you let them dry for a few days to remove moisture and put them into glass jars with oil (sesame oil for me) for 4-6 weeks (6 for me). There are of course many other plants you can make oily macerations with, like plantain leaves or comfrey roots, there are many ressources about all that on the web. To be harvested with respect and moderation of course…

J’ai également quelques « menus » travaux autour de la maison… Dont un pan de terrasse à rénover, ou plutôt à détruire! Il y a beaucoup de choses dans l’actualité qui me mettent en colère et j’avoue que casser des dalles et du béton pourri est un excellent moyen de se défouler et décharger sa colère! N’étant plus de toute fraîcheur (un peu comme ma terrasse!), je dois juste faire attention à mes articulations et mon dos, déjà bien sollicités par mon travail! C’est donc un chantier à plus long terme, mais je n’attends pas d’invités prochainement malheureusement, donc le chaos peut durer un peu…

I also have a few « small » outdoor works to do around the house… one of which is a part of a terrace to renovate or rather destroy! There are many thongs in the news that make me angry these days and what is better than smashing tiles and rotten concrete is an excellent way of discharging anger! As I’m not as fresh anymore (like my terrace!), I have to watch my joints and back that are already quite heavily sollicitated by my work. So it’s a kind of a longer-term work, I don’t expect any guests soon unfortunately, so the mess can stay for a bit…

Avec tout ça, je n’ai pas vraiment le temps de m’ennuyer mais c’est une chance de pouvoir travailler le plus souvent dehors, je n’échangerais pas ma position pour une autre. Regarder la Nature, suivre l’évolution des plantes, des insectes, sentir les odeurs qui changent et travailler avec plaisir et passion, voilà des choses qui sont essentielles à mon bien être. Je pense que la situation epidemique et le fait de devoir rester à la maison nous fait prendre conscience de tout ce que nous avons et aussi de tout ce qui nous manque de façon très vive. Mon cadre de vie est plutôt chouette, mais contrairement aux marmottes, je manque de congénères avec qui interagir!
Sur les prochains évènements, dès qu’ils seront à nouveau possibles, ce n’est pas une marmotte que vous allez retrouver, c’est une pie très bavarde!!
Chaque situation a ses points positifs et ses points négatifs, le tout est de trouver l’équilibre positif et ça aussi c’est un travail de tous les jours…

With all that, I definitely don’t have time for boredom but I;m lucky to be able to work outside most of the time, I wouldn’t exchange my place for another one. Looking at Nature every day, following the changes in plants, insects and smells, working with pleasure and passion, it’s essential for my well-being. I guess that the whole epidemic situation and staying at home business makes us realize what we have and what we lack more acutely than anything else. My home is a rather nice place, but unlike the marmots, I don’t have many fellows to interact with.
On the upcoming events, when they will be possible again, it’s not a marmot you are going to meet, but a very chatty magpie!
Each situation has its positive and negative sides, the important thing is to find the positive balance and that is everyday work as well…

Malgré mon hyperactivité actuelle, il y a tout de même une chose que j’essaie de ne jamais oublier: la contemplation, que j’exprime parfois en photos… voici quelques-uns des derniers clichés chargés en chlorophylle et en vie!
Prenez soin de vous, j’envoie des ondes positives à tout ceux d’entre vous qui en ont besoin.!

Despite my current hyperactivity, there is one thing that I try not to forget: contemplation, that I like to express in photos… here are some of the latest, loaded with chlorophyll and life!
Take care, I’m sending positive vibes to all of you who need them.

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Plantes tinctoriales, Teintures, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La marmotte hyperactive – The hyperactive marmot

  1. valerie13160 dit :

    Quelle plaisir de lire de vos nouvelles, cette année est encore plus bizarre que la précédente je trouve, ce printemps n’arrive pas à démarrer …
    Ici on a carrément planter de la consoude dans le jardin, on a du milleperstuis qui pousse aussi et des soucis, et dans les forêts alentours tout le plantain est disponible en quantité,
    Bref la nature est là prête à nous soutenir si nous la respectons
    Hâte de voit les résultats de tous vos projets…

  2. Anonyme dit :

    Merci pour ce texte plein de dynamisme et optimisme; cela fait du bien par les temps qui courent…
    Je lis toujours avec plaisir vos publications. J’aimerais avoir plus de temps à consacrer au tissage aux cartons…un jour peut-être….Amicalement et bonne continuation sans vos activités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.