Un mois de décembre plus chargé que d’habitude – A busier december than usual

D’habitude je ne teinte plus en décembre et en janvier, ou très peu, mais rien n’est comme d’habitude cette année! J’avais pris du retard dans des commandes de teintures sur mesure et j’ai du affronter la gadoue et le vent pour finir tout ça. Heureusement pour moi, les températures sont restées assez douces, car monter 80-90 litres de bain de 5 à 80°C c’est long… très long! Un thermos de tisane chaude, des vêtements chauds, deux paires de chaussettes et de la patience sont d’une grande aide dans ces moments-là!

Usually I don’t dye in December and January, or very little, but nothing is normal this year anyway! I was running late on a custom order and I had to face mud and wind to finish it. Luckily for me, the temperatures stayed mild, because heating up a 80-90l pot from 5 to 80°C is taking some time… a long time! A thermos flask with some nice herbal tea, warm clothes, a double pair of socks and some patience are helping…

Ma zone extérieure de rinçage s’est transformée en mare de boue. Voilà une autre raison pour laquelle j’aime réduire les teintures en hiver: je ne peux pas recycler aussi facilement mes eaux de rinçage au jardin, comme je le fais en été… Et mine de rien, on en consomme de l’eau… Bon, en ce moment il y assez d’eau qui tombe du ciel pour économiser un peu d’eau potable, c’est déjà ça, mais ça n’arrange pas mes conditions de travail, essayer de ne pas glisser devient un défi à relever, particulièrement quand on a des pots lourds ou des kilos de laine dans les bras… J’avoue que j’ai eu quelques chutes loin d’être élégantes et que je rentre de mon travail en ressemblant à un sanglier! Il est temps de faire une pause…

My outside rinsing area turned into a muddy swamp. Here’s another reason why I don’t like dyeing in winter: I can’t recycle as much rinsing water in the garden as in dry days… And we dyers often need quite a bit of water… Well, these days there’s so much water coming from the sky that it helps saving drinking water! But it doesn’t improve work conditions, trying not to slip becomes a challenge, especially when you carry heavy pots or loads of wool around… I confess having had a few far from elegant falls and that I come home from work looking like a wild boar! Time to have a break I guess.

Les écheveaux doivent sécher à la maison par contre, vraiment trop d’humidité dans l’air pour espérer faire sécher quoi que ce soit dehors, malgré le vent. Ces fils sont en grande partie destinés à Charline Flaux, une talentueuse tisserande en Bretagne qui fait des merveilles, vous pouvez voir son travail sur son site Aux Fils des Temps.

The skeins dry in the house these days, too much humidity in the air to hope drying something outside, despite the wind. These skeins are mostly for a talented weaver in Brittany, who makes awesome  things: Aux Fils des Temps

Lorsque je teinte des commandes, j’en profite toujours pour teinter également des produits pour l’atelier. ici une belle écharpe en soie sauvage teintée à l’écorce de bourdaine. J’adore les teintes de l’écorce de bourdaine sur soie, qui s’avère être une teinture très solide à la lumière également, mais cette résistance est bien meilleure sur la soie que sur la laine par contre. Les dorés qu’on obtient sur soie sont incroyables!

When I dye orders, I always dye things for my shop as well. here a beautiful wild silk scarf dyed with buckthorn alder bark. I really love this dye on silk and it’s very lightfast, much so on silk than on wool by the way. the golden shades one gets on silk are just amazing!

J’ai également recommencé à teindre un peu de soie ovale (marque française Au Ver à Soie), pour une commande mais aussi pour mon stock. En octobre j’avais teinté de magnifiques nuances de marron sur cette soie aux brous de noix verts, qui s’accordent très bien avec le doré bourdaine!

I also started to dye some filament silk again, for an order but also for my own stock (Soie Ovale from the French company Au Ver à Soie). In October, I had dyed some beautiful shades of brown on this silk with green walnut husks, that go well with the buckthorn alder gold!

Et voici une autre collaboration avec une collègue artisane textile: des plaids pour bébé tricotés que j’ai teinté à l’indigo dans mes cuves de fermentation. La laine de ces plaids est récoltée en Normandie, dans une démarche de valorisation des laines locales que je trouve très chouette! Allez donc voir Hannah et ses laines normandes sur la page de l’Atelier la Filière Elle teinte ses laines naturellement aussi, je lui teinte juste les bleus.

And here’s another collaboration with a colleague: knitted baby blankets made of wool from Normandy, which is collected locally by Hannah from l’Atelier la Filière. These were dyed in my fermentation vats. She also dyes her wool naturally, I just do blue for her.

Et pour couronner tout ça, j’ai fait, pour une fois, deux marchés de Noël!
And I had, for once, two Christmas markets!

Autrement, mes cuves de fermentation sont au travail, je vais prendre davantage de temps pour travailler avec elles maintenant, parce que je mets mes teintures en pause pour un petit moment!
Otherwise, the fermentation vats are at work, I will now take more time to work with them, as I pause the dyeings for a little while!

Pour terminer cet article, j’ai la joie d’annoncer la naissance, après une longue, très longue gestation du galon broché dont je vous parlais déjà il y a presque un an! J’ai arrêté de compter les heures que j’y ai passé, mais je pense qu’il y en a à peu près 200, entre l’écriture des diagrammes, la chaîne de test et le tissage en lui-même… J’avoue que ce n’est pas ma technique préférée de tissage aux tablettes et qu’il y a quelques défauts, mais c’était une expérience pour le moins intéressante! Mille mercis à la personne qui m’a commandé cette ceinture et qui mérite une médaille pour sa patience! Maintenant que ce travail est fini, je me réjouis de pouvoir démarrer un galon récréatif!

To finish this article, I’m pleased to announce the birth, after a long, very long, pregnancy, of the brocaded belt I was already talking about almost a year ago! I stopped counting the hours I spent on it but about 200 is a good guess, between writing the patterns, making a test band and the actual weaving… I must admit that brocade is not my favourite tablet-weaving technique and there are a few flaws on the band, but it was an interesting experience to say the least! My thanks go to the person who ordered this belt from me, he deserves a medal for his patience! Now that this work is finished, I’m happy to start a recreational band!

 

 

 

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Plantes tinctoriales, Teintures, Tissage aux tablettes, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.