[Indigo] Des sécheresses et des pluies – [Indigo] Droughts and rains

Je suis un peu obsédée par le bleu en ce moment… Pour deux raisons principales! L’une est que j’aime tout simplement travailler avec ma grosse mémère de 120l qui se montre stable comme un rocher dans la tempête, elle apaise mon âme et m’offre des bleus magnifiques! L’autre raison est que la récente canicule m’a quelque peu empêchée de réaliser d’autres teintures, car mon espace de teinture, dans une cabane en bois, est en plein soleil, j’y suis complètement exposée à la chaleur, donc je n’avais vraiment pas le courage de continuer à faire mes stocks d’hiver. J’ai teinté quelques petites commandes particulières tôt le matin, mais c’était tout. Ma cuve d’indigo est dans un bâtiment plus à l’ombre, il y fait chaud tout de même mais ce n’est pas insupportable.

I’m a bit obsessed with blue at the moment… For two main reasons! The first one is that I simply love to work with my big blue mamma, who is stable like a rock in the storm, she soothes my soul and offers me beautiful blues! The other reason is that that the recent heatwave prevented me from dyeing much involving heat, because my dyeing workshop is a wooden shed in full sun, I’m completely exposed to the heat in it, therefore I didn’t have the courage to carry on dyeing my stock for the colder months. I did some small orders early in the morning and that was about it! My indigo vat is in more shaded building, it’s hot there but not unbearable.

Je n’ai jamais vu une sécheresse aussi féroce que cette année par chez moi! La chaleur combinée au vent violent a littéralement grillé certains arbres et arbustes sur pied dans la campagne voisine, on dirait qu’un incendie est passé, c’est effrayant. Ici, près de la forêt, ce n’est pas aussi violent pour nos plantes, mais la souffrance de la Nature fait tout de même peine à voir! J’ai passé beaucoup de temps tôt le matin ou tard le soir à arroser ce qui en avait le plus besoin et mis de l’eau pour les oiseaux et créatures à poils qui passent par chez nous! Chevreuils, écureuils, renards, blaireaux, martres etc.

I have never seen such an intense drought where I live! The heat, combined with the strong wind has literally fried some trees ans shrubs in the neighboring countryside, making it look like a fire has taken place, it’s scary! Here, near the forest, it’s not as violent for our plants, but Nature’s suffering is painful to watch. I spent a lot of time early morning or late at night watering what needed it and putting up some water for the birds and furry creatures that we got here. Deer, squirrels, foxes, badgers, martens etc.

Hier soir est venu l’orage libérateur avec une pluie violente mais pas destructrice, la pluie parfaite mais qui aurait pu durer quelques heures de plus pour abreuver le sol plus en profondeur… Je suis restée dehors, j’avais juste terminé ma session de teinture à l’indigo. J’ai respiré l’odeur de la pluie et l’ai laissée tremper mon corps avant de m’installer sur le seuil de mon atelier pour la regarder tomber avec délectation!

Yesterday evening came the liberating thunderstorm with heavy but not dstructive rain, the perfect rain which could have lasted a few more hours to water the soil more deeply… I stayed outside, I had just finished my indigo dye session. I inhaled the smell of rain and let it wet my body before settling down on the threshold of my workshop to watch it fall with delight!

C’est une autre raison pour laquelle je préfère teinter en fermentation indigo en temps de sécheresse. On utilise tellement d’eau quand on fait des teintures historiques à chaud en grand format que ça en devient presque obscène, même quand on fait tout pour réutiliser tout ce qu’on peut…

That is one of the other reasons I’d rather dye with fermented indigo when there is a drought, you use so much water for bigger-scale historical dyes with hot dyebaths that it seems almost obscene, even if you’re very careful to reuse everything you can… 

Voici les dernières pièces sorties de ma cuve et elles ont une histoire que je tiens à vous raconter car celle-ci est riche d’enseignements…
En 2014, j’avais teinté des vieux vêtements en coton et en lin à l’indigo en cuve à l’hydrosulfite. J’avais écrit un article à ce sujet et j’étais fière de moi. Cela faisait déjà un peu plus de 4 ans que je teintais de la laine à l’indigo. Mais ma teinture sur lin et coton a terriblement mal vieillie, Je sais à présent pourquoi bien entendu et je ris de mon insouciance  et de ma légèreté passées! Pas assez de bains, un pH approximatif, pas de repos, bref une teinture « vite faite » sans les connaissances que j’ai pu accumuler depuis… Je vous montrer ce que sont devenus les vêtements de cette session 2014, brrrr… ça fait peur!

Here are the recent pieces that came out of the vat and they have a story which I’d like to tell you because it’s rich in lessons…
In 2014, I had dyed some cotton and linen clothes with indigo in an hydrosulfite vat. I had written a blog post about it and I was pretty proud of myself. It had been over 4 years that I had started to dye with indigo, on wool mostly. But my dye attempt on cotton and linen didn’t age well. I know why now and I’m laughing at my carelessness now! Not enough dips, an  badly monitored pH, no rest for the fabric, in short a quickly done dye without the knowledge that I accumulated later… I show you what became of the clothes of this 2014 session, brrrr… Pretty scary!

J’avais posté des images sur un précédent post, montrant des décolorations « normales » de l’indigo, ainsi que des décolorations anormales comme celles-ci, qui montrent juste une mauvaise maîtrise de la teinture.  Quand on débute avec l’indigo, on est très souvent victime de ce genre de déceptions, et c’est parfaitement normal, ça fait partie de l’apprentissage. Entre la théorie de ce qu’on peut lire et apprendre dans un stage et sa pratique personnelle, il y a souvent un gouffre (et la fébrilité facilement compréhensible du débutant n’aide pas…). Comme je le dis souvent, l’indigo est un professeur sévère et qui invite à ralentir…

I had posted some images in a previous blog post of « normal » signs of age in indigo and those « not normal » discolorations that just show a bad dye procedure. When you start with indigo, you often have these kind of  deceptions and it’s perfectly normal, part of the learning process. Between theory  of what you can read or learn in a workshop and personal practice and building of knowledge, there’s often a chasm (and the beginner’s fairly understandable restlessness doesn’t help either…). As I often say, indigo is a strict teacher inviting you to slow down…

Voilà le résultat de mes derniers tête-à-tête avec ma grosse cuve. J’ai teinté d’autres choses également et j’ai hâte de tenter le drap de laine, mais ce sera une autre histoire! Le bleu a beaucoup de profondeur et il n’y a presque pas eu de dégorgement au dernier lavage, c’est bon signe!
Here’s the result of my last one-on-one with my big vat. I also dyed some other things and I’m eager to attempt a wool fabric too, but that will be another story! The blue is really deep and there was almost no run-off during the last wash, all good signs!

Et au soleil – And in the sun

Comment ne pas devenir obsédée par ces bleus, je vous le demande! J’ai hâte de porter et d’observer le vieillissement de ma teinture sur ces vêtements! Si ça se trouve je me plante complètement et mes teintures ne tiendront pas aussi bien que je le pense… Cependant j’ai appliqué à la lettre ce que je n’ai pas respecté il y a 6 ans et si jamais je suis encore dans l’erreur, eh bien c’est qu’il me faudra encore quelques années d’apprentissage. Oh mais attendez, quoiqu’il arrive j’ai encore beaucoup à apprendre sur l’indigo de toute manière! Apprendre est sans doute l’une des choses qui donne le plus de saveur à l’existence… Il y a des périodes de sécheresse et de souffrance sur ce chemin du savoir, mais aussi de la pluie libératrice et consolatrice.

How can one not become obsessed with those blues, I’m asking you! I look forward to wear those clothes and observe the ageing on my dye on them. Perhaps I’m completely wrong again and my dyes won’t last as well as I thought… But I applied everything I didn’t respect 6 years ago and if I’m wrong, it will mean that I need a few more years of learning. But wait, whatever happens I still have lots to learn about indigo anyway! Learning is probably one of the things that gives life the most flavor… There are times of drought and suffering on the journey of knowledge, but also liberating and comforting rains.

Cet article, publié dans Expérimentations, L'Atelier de Micky, Teintures, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.