Des verts et d’autres choses – Greens and other things

J’ai presque fini ma tournée de verts indigo + gaude… Il m’a fallu d’abord teinter les bleus, puis mordancer avant de teindre en jaune. Il se trouve que j’ai raté mes bleus très clairs… Le bleu clair, c’est beaucoup plus difficile à réussir que le bleu foncé, car on travaille avec une cuve peu concentrée, très capricieuse, dans laquelle il faut tout de même faire plusieurs bains (je l’ai déjà dit, mais un seul bain n’est jamais suffisant avec l’indigo…).  Mon planning prévu en a pris un petit coup dans l’aile, mais j’ai l’habitude! Les bleus clairs avaient trop de petites zones irrégulières, qui se verront encore plus après sur-teinture, donc il sont été transformés en bleus foncés et on recommence!

I have almost finished my indigo + weld green dye session… I first dye the blues then I mordant before dyeing the weld yellow. I happen to have messed up my pale blues… Pale blue is more difficult to dye because you work with a vat that has a low indigo concentration and therefore gets cranky a lot, but you still have to do a few dips (I already said that, but one dip is never enough with indigo…). My schedule  has been messed up as well, but I’m kinda used to that! The pale blues had too many small irregularities that will show even more after over-dyeing, so they have turned into darker blues and I have to dye again!

Une fois secs, les écheveaux se retrouvent sur ma table d’atelier, j’aime beaucoup ces tas de couleurs. Les verts vifs sont obtenus avec un bain de gaude assez concentré. Pour le turquoise, c’est le deuxième bain de gaude que j’utilise (davantage de bleu et moins de jaune sur l’écheveau du coup!). J’ai également fait quelques kakis en parallèle (gaude+fer), mais il m’en reste beaucoup à teinter…

Once dry, the skeins land on my workshop table, I love these heaps of color! The bright greens were obtained by overdyeing blue with a strong weld bath. The turquoise were dyed with the once used weld bath (more blue and less yellow on the skein!). I also dyed a few khaki greens (weld + iron), but I still got a few more to work on…

 

Sur une friche en travaux, j’ai repéré de la gaude poussant à l’état sauvage et vu que le terrain va être retourné par des engins, j’ai récolté ce que je pouvais! En ce moment, elle est très repérable avec ses grandes tiges et ses inflorescences très longues! Ouvrez l’oeil, vous en trouverez peut-être?

On a construction site, I spotted some weld plants growing wild and as the site will be destroyed by machines, I harvested what I could! At the moment, weld plants are very recognizable with their big stalks  and their very long inflorescence! Keep you eyes open, you might find some!

 

Je suis très heureuse de constater que l’année 2020 va être une année à noix!! Après une année 2019 sans aucun fruit sur les noyers près de chez moi, je vais courir partout pour récolter des brous en fin d’été! Lors d’une balade à pied, j’ai ramassé quelques noix vertes tombées à terre à cause du vent. On peut en faire du vin de noix, mais on peut aussi les découper et les mettre à tremper dans de l’eau de pluie… C’est moins festif, mais ça permet de teinter un peu de soie ovale par exemple!

I’m very happy to notice that 2020 will be great walnut year!! After 2019 with no fruits on the walnut trees around me, I will go berserk on husks in late summer! During a stroll, I picked up some green walnuts that had been blown down by the wind. You can make a walnut « wine » with it, but you can also just put them in rainwater to dye, for example, some flat silk. 

 

Et puis chez moi il y a toujours du bleu quelque part… je continue de teindre des soies à l’indigo, c’est long à faire car je laisse les écheveaux s’oxyder longuement entre deux bains pour une meilleure tenue de la teinture. Généralement, je fais au moins une douzaine de bains sur 2 voire 3 jours…

At my place, there’s always some blue somewhere… I continue dyeing silks with indigo, which is taking some time because I leave the skeins to oxidise quite a bit between dips, for a better fastness. generally, I dip a t least a dozen times over the course of 2 to 3 days…


Ma grosse cuve en fermentation a accouché d’un premier tissu. Je commence petit avec un coupon de gaze de coton bio qui a séché élégamment dans le vent aujourd’hui! J’ai ré-enrichi la cuve avec de l’indigo et il ne me reste plus qu’à préparer d’autres tissus pour la teinture!

My big fermentation indigo vat has given birth to its first piece of fabric. I started small with a piece of organic cotton gauze that dried elegantly in the wind today! I enriched the vat with more indigo and I have to make some more fabrics ready to be dyed!

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Plantes tinctoriales, Teintures, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Des verts et d’autres choses – Greens and other things

  1. Oh ton vert foncé tout à gauche sur la 3e photo… magnifique ! Exactement la teinte qui me fait rêver ces temps-ci 😉 (je viens d’emménager dans une maison presque toute verte)
    Et je me réjouis de voir les magnifiques « couleurs à la noix » qui vont sortir de tes cuves !

  2. Ping : L’été s’installe – Summer is settling in | L' Atelier de Micky – Teintures et Tissages aux tablettes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.