Travaux de printemps – Spring works

Je n’ai pas eu ou plutôt pas pris le temps d’écrire une nouvelle chronique… Beaucoup de choses se bousculent dans ma tête ces temps-ci et il faut que j’en fasse le tri avant d’écrire! Les semaines bizarres de cette crise s’éternisent et je pense à toutes les personnes moins bien confinées que moi qui doivent trouver le temps très long… Pour ma part, si je ne m’ennuie vraiment pas entre mon travail et le jardin qui pousse de partout, j’avoue cruellement manquer de contacts humains! L’autre jour, après être allée chercher mes légumes au marché, j’avais deux gros cabas pleins et en les mettant dans le coffre de ma voiture, une grosse salade est tombée du sac. Je l’ai ramassée en la grondant tout haut « Ben alors, salade, tu essaies de t’échapper? Haha! ». C’est alors que j’ai croisé le regard d’un monsieur qui passait derrière moi et que je n’avais pas vu… J’ai bien essayé de lui faire un sourire rassurant mais derrière mon masque, ce sourire est sans doute passé pour un rictus étrange qui a du conforter le monsieur dans la certitude qu’il avait affaire à une dingo… Bref, j’ai déjà tendance à parler à tout: les plantes, les arbres, les insectes, mes cuves, les oiseaux ou mes outils de travail, mais apparemment, ça ne s’arrange pas! Je vais être encore plus bavarde que d’habitude quand vous me reverrez en animation ou sur mon stand…
Etre un artisan indépendant travaillant chez soi est une activité très solitaire. Ca ne me dérange pas du tout d’ailleurs, j’ai la chance d’être ma meilleure copine et je trouve cet état confortable, mais j’ai tout de même besoin de sortir de mon terrier de temps à autre. Pas d’événements cette année, cela veut dire que je n’ai pas droit à mes jours de frénésie de parole! Ceci explique sans doute le fait de parler à des salades en public…

I didn’t have the time or rather didn’t take the time to write a new chronicle… A lot of thoughts are cruising around in my head these days, but I have to sort all that out before writing! The bizarre crisis weeks are getting long and I think about all the people who are not so happily confined as I am and who must really find the time stretching out… I am really busy with my work and garden, but I miss human contacts! The other day, after getting my veggies on the market and tucking two big overflowing bags in my trunk, a salad dropped from the bag. I picked it up and scolded it aloud « Hey, salad, you are trying to escape? haha! » That’s when I met the gaze of a man behind me whom I hadn’t seen… I tried to smile at him reassuringly, but behind my mask, it probably looked like a strange smirk, comforting the poor guy in the idea that he was dealing with a nutcase… Well, I already have a tendency to talk to everything: plants, trees, insects, my dyepots, birds or my tools, but it doesn’t get better these days so it seems! I will be so awfully chatty once I’m back on demos or at my stall…
Being a craft-person working alone at home is a very lonely activity. I don’t mind being alone, I’m lucky to be my best friend and find it quite comfortable, but I also need to get out of my burrow from time to time. No events this year means I don’t get my regular binge-talking days! That probably explains talking to salads in public…

Avant d’attaquer une grosse session de bleu indigo, le travail à l’Atelier a été très diversifié, ces derniers temps, entre des mordançages en retard, la teinture de soies et d’écheveaux de laine. Et tout ça prend un temps fou! J’ai également attendu pendant plus de 3 semaines l’arrivée d’une nouvelle livraison de gaude pour pouvoir refaire des jaunes et des verts.

Before starting a new big indigo dye session, work has been quite diverse the last weeks, between mordanting, dyeing silks and wool skeins. All that takes a lot of time! I also had to wait 3 weeks for a new weld order to arrive, so I can dye more yellows and greens.

Voici quelques images d’une teinture de drap de laine, j’avais deux pièces à teinter dans un « jaune doré » selon les désirs des clients. J’ai utilisé de la gaude en bain assez alcalin puis il a fallu doser de la garance pour aller vers un jaune chaud sans tomber dans le orange, ce qui n’est pas évident. Pas de recette précise dans ce cas, tout se fait à l’instinct et à l’oeil, sachant qu’il n’est pas simple de juger de la couleur sur un drap de laine mouillé, on apprend avec l’habitude mais il y a toujours un petit stress et on ne sait jamais s’il va falloir re-teinter ou pas.

Here are a few images of a dye on wool fabric, I had two pieces to dye in a « golden yellow » as desired by my clients. I used weld in an alkaline bath, then I had to dose some madder to go towards a warmer yellow without stepping into orange. It’s not easy, there’s no recipe, I do everything by instinct and eye, but it’s not easy to know when the color is right while the wool is wet, you learn with time but there’s always a little stress and you never know if you will have to redye or not.

Comme c’est difficile de prendre en photo certaines teintes correctement pour que les clients puissent juger si la couleur leur va ou pas, j’essaie de trouver des références connues, ça peut être un billet de banque ou autre chose. Là, j’avais la référence parfaite sous la main, avec les fleurs de pissenlit qui fleurissaient partout!

As it’s really difficult to get the colors right on a photo for the clients, I try to use well-known references like banknotes or other things. For this one, I had the perfect reference: dandelion flowers!

En parlant de pissenlits, j’ai profité de leur floraison pour faire une macération huileuse de fleurs qui me servira à faire un baume.

Speaking of dandelions, I took advantage of their flowering to make an oily extract that I will use to make a balm.

Pour faire mes mordançages à base de fer, j’ai sorti un chaudron qu’on m’a offert et qui a bien vécu. C’est un chaudron en émail dont certaines parties ont sauté et donc il y a eu corrosion. L’émail est un verre qui recouvre du métal (acier ou fer) et qui le protège de la corrosion, donc si l’émail est abîmé, le métal en-dessous va rouiller et relarguer du fer dans la cuve (c’est pourquoi certaines teintures ne peuvent se faire dans une cuve en fonte). Une cuve en émail rouillée ne devrait plus être utilisée pour des teintures sensibles au nuançage par le fer, qui va « éteindre » les couleurs. Par contre si on mordance ou on teinte avec ajout de fer, pas de soucis!

To mordant some wool with iron, I took out a pot that was given to me and which has been heavily used. It’s an enamel pot where the enamel  has been damaged in places, leading to corrosion. Enamel is basically a glass covering metal (iron or steel), protecting it from corrosion, therefore if the enamel is chipped the metal underneath will rust and release some iron into the dye bath ( that’s why some dyes can’t be done in a cast iron pot). A damaged enamel pot should’t be used for iron-sensitive dyes, that will be « saddened » by the iron. But if you mordant or dye with iron anyway, no problem!

J’ai également mordancée toute une famille de bandes molletières en laine, car il me manquait du jaune et du rouge dans mon stock.
I also mordanted some woolen leg-wraps, because I was missing yellows and reds.

Il faut une bonne organisation en teintures, surtout quand on a tellement de choses différentes à teinter… J’étais experte en chaos avant, mais c’était avant. Sans organisation, je ne m’en sortirais pas. Il arrive parfois que mon planning explose en vol pour cause d’imprévu tinctorial ou météorologique par contre…

You need to be organised when dyeing, especially when like me you dye a lot of different items… I was a chaos expert before, but not anymore. Without organization, I would be utterly lost. I must say that, sometimes, my schedule just explodes because of a dye mishap or meteorological circumstances…

Malgré mes nombreuses listes, il m’arrive d’avoir besoin de juste sortir mon stock de laine (ici de la 20/4) pour visualiser exactement ce qu’il me reste à teinter… Et puis c’est beau à regarder, c’est l’un de mes petits plaisirs à moi!

Despite all my lists, it happens that I just fish out the whole stock (here some 20/4 wool) to visualize what I really need to dye next… And, well, it’s one of my little pleasures, it’s beautiful to look at!

 

Du côté des soies, j’ai plusieurs types de soie dans ma gamme, donc il faut faire le point sur chaque type de soie pour re-teinter ce qui manque et éventuellement piocher dans le stock restant pour refaire des bobines (comme ici pour la soie très fine). Je ne teinte jamais mes soies avec un gros lot de laine, ce qui me ferait gagner du temps, mais au détriment de la qualité de teinture… Les écheveaux de soie n’ont pas le même comportement dans les bains de teinture et j’utilise souvent des procédures un peu modifiées pour elles, elles ont donc droit à des petites cuves individuelles!

On the silk side, I have several types of silk that I dye regularly, therefore I have to check every type carefully to see what needs to be dyed again. I have some stock for fine silk that needs to be wound onto bobbins as well. I never dye my silks with big pots of wool, which would save me a lot of time but at the expense of quality… The silk skeins don’t behave the same way as wool skeins and I often use different dye procedures for them, they get their little individual dyebaths!

Il me manque encore certaines couleurs, mais il y a déjà les « classiques »: rouge garance, dorés bourdaine, gris galles+fer, orange gaude+garance et un improbable marron glacé obtenu « pour voir » dans une cuve épuisée et vieille de 10 jours de bois de campêche (tenue à la lumière en cours de test!)

Some colors are still to be dyed but the « classics » are already done: madder red, buckthorn alder bark golds, gall+iron grey, weld+madder orange and a surprising brown from an exhausted and old logwood bath (still have to test the light fastness on that one!).

 

Il y a eu des journées très diversifiées, avec pas mal de teintures différentes faites le même jour…
There have been some days of great diversity, with a few different dyes done on the same day…

Beaucoup de couleurs sur mes laines et beaucoup de couleurs au jardin également. Tiens, une teinture cochenille!
Lots of colors on my wools and lots of colors in the garden as well! Hey, that looks like cochineal!


La météo actuelle alterne entre des journées ensoleillées et des journées grises et humides, mais quand il n’y a pas de soleil dans le ciel, au moins il y en a au moins dans la laine teintée!
Jaune feuilles de bouleau, vert indigo + gaude et orangés gaude + garance (bains d’épuisement de cuve).

The current weather switches from very sunny days to really grey and humid days. But when there is no sunshine in the sky, at least there is some in the dyed wool!
Birch leaves yellow, indigo + weld green and weld + madder oranges (exhaust dyebaths)

Tout pousse tellement en ce moment, surtout avec l’arrivée tant attendue de la pluie! Mes plants de pastel se portent bien, il s’agit des semis naturels d’automne que j’ai transplanté au début du printemps.

Everything grows so quickly now, especially with the arrival of the rain we were waiting for! My woad plants are growing well, these are the natural autumn seedlings that I transplanted in early spring. 

Le jardin est magnifique, le potager accueille peu à peu ses légumes d’été amoureusement semés dans la véranda, mais une bataille féroce contre les limaces a du s’engager pour ne pas tout perdre. La seule méthode vraiment efficace (à part les empoisonner aux granulés, ce qui n’est vraiment pas le genre de la maison…) est de passer dans la nuit et tôt le matin pour les ramasser et les délocaliser… J’ai déjà perdu quelques-uns de mes chers plants de tomate, heureusement que j’en sème toujours plus que prévu! Comme pour les teintures, on a besoin au jardin de patience, d’attention,  de soin,  de travail et d’acceptation des échecs!

The garden is wonderful, the vegetable garden slowly starts to welcome the summer veggies, lovingly raised in the veranda, but a ferocious battle against slugs has begun! The only efficient method (apart from putting poisoning them with slug pellets, which is definitely not the way here…) is to pick them up at night and early in the morning to relocate them… I have already lost a few of my beloved tomato seedlings, luckily I always sow more than needed! In the garden like with dyeing, one needs patience, attention, care, work and acceptance of mishaps!

Pour éviter de vraiment trop parler seule ou bien de parler aux salades, j’ai fait une vidéo d’illustration de mon travail sur une teinture de tissus, histoire de vous inviter virtuellement à l’atelier à défaut d’autre chose… Je devrais peut-être en faire d’autres? J’espère mettre ça en ligne prochainement. D’ici là, portez-vous bien! Que les couleurs soient avec vous!

To avoid speaking to myself and to salads too much, I made a video illustrating my work on a madder dye on fabric, to invite you virtually in my workshop… I hope to be able to put that online soon! Till then, take care! May the colors be with you!

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Plantes tinctoriales, Teintures, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Travaux de printemps – Spring works

  1. Pat dit :

    Magnifiques les couleurs !
    Je n’ai pas retrouvé mes semences d’indigo trop bien rangées sans doute,ce sera pour le printemps prochain…quand nous serons consolés….

  2. Anonyme dit :

    Une vidéo, quelle bonne idée !!!! Merci pour ce bol d’air et de couleurs .

  3. Ca me fait tellement de bien, de baver sur tes magnifiques photos, de me rendre un peu compte de ton travail sur les couleurs, à la fois si précis et parfois apparemment si expérimental, et aussi simplement de te lire, avec ta philosophie de vie qui transpire dans tes phrases (je me reconnais tellement dans le fait de parler à tout ^^). Cette fois-ci ce sont tes orangés d’épuisement de cuve qui me laissent baba. Et je dis un grand oui pour la vidéo en cours et si possible d’autres à venir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.