Chronique epidémique #1 – Epidemic chronicle #1

Voilà la première chronique épidémique de ce blog! Je vais essayer d’écrire le plus régulièrement possible, avec des histoires de teintures et de textile, mais aussi du jardin, de la Nature ou des recettes de cuisine et des pensées. L’idée est de partager un peu de mon coin de verdure avec les lecteurs confinés chez eux. J’espère que ça vous changera un peu les idées, c’est parti!

Here’s my first epidemic chronicle on this blog! I will try to write as much as possible, with stories of dyeing and textiles, but also garden and Nature or recipes and thoughts. the idea is to share a bit of my green corner with readers contained at home. I hope you’ll enjoy it, here we go!

Ça y est, la France est confinée, pas encore avec la dureté chinoise ou italienne, mais cela va-t-il durer? Pas sûr… Qu’est-ce que ça vous fait de voir vos libertés individuelles restreintes? Bizarre et très désagréable, n’est-ce pas? Dans nos pays, nous n’apprécions pas toujours la liberté à sa juste valeur, sans doute trop occupés à satisfaire nos désirs primaires et nos plaisirs immédiats…

France is now in confinement, not yet as hard as China and Italy, but will this last? Not sure… How do you feel about seeing your personal freedom cut back? Weird and unpleasant, right? We probably don’t really appreciate the freedom we’re given in our countries, probably being too busy satisfying basic needs and immediate pleasures…

Ce matin, le silence dans mon hameau était impressionnant! Ce n’est jamais très bruyant chez nous, mais ce matin était particulier, les bruits du village proche s’étaient estompés, le silence des hommes avait laissé la place aux bruits de la Nature, les buses qui piaillent dans la forêt, les oiseaux qui chantent et si l’on tendait bien l’oreille dans ce matin sans vent, on pouvait entendre les pas pressés des campagnols sous l’herbe. L’après-midi, les hommes sont sortis de leur terriers malheureusement, le soleil les a attirés dehors avec leurs tondeuses. Mon voisin semble avoir déclaré une guerre sans pitié à l’herbe et aux fleurs sauvages et je soupçonne quelques gamins du voisinage de posséder des gènes de singe hurleur dans leur patrimoine… Soupir… Demain, je me lève encore plus tôt!

This morning, the silence in my hamlet was impressive. It’s never really busy where we live, but this morning was special, human silence had given room for the sounds of Nature, buzzards squeaking in the forest, birds singing and by listening hard on this windless morning, you could hear the hurried footsteps of voles under the grass. In the afternoon, humans came out of their burrows with their noisy landmowers, the sun drove them out! My neighbor has apparently declared a merciless war on grass and wildflowers and I suspect some kids in the neighboorhood to have some howling monkey genes in their DNA… Sigh… Tomorrow I get up even earlier!

J’ai retrouvé mon « bureau » verdoyant, avec encore des mordançages à réaliser et à rincer. J’ai désormais pas mal de kilos de laines mordancées en réserve, je vais avoir un stock extraordinaire!

I have found back to my green « office », with still some mordanting to finish and to rinse out. I now have a fair amount of kilos of wool mordanted, mys stock will be extraordinary this year! 

Hier, alors que des hordes d’Homo sapiens paniqués pillaient les supermarchés, nous sommes allés chercher de la farine chez le paysan-boulanger pas très loin. On peut faire plein de choses avec de la farine et celle-ci est excellente!

Yesterday, while panicked Homo sapiens hordes were pillaging supermarkets, we went to get some flour from a farmer who is also a baker not far away. There are so many things you can do with flour and this one is excellent!

Voici une recette simple, rapide et efficace pour faire crackers maison:

Recette de crackers apéritifs maison

  • 65g de farine (semi-complète ou épeautre, plus de gout!)
  • 67g d’eau
  • 25g d’huile d’olive (perso, je réduis à 10g, mais vous faites comme vous voulez!)
  • 1 pincée de sel
  • 70g de graines, par exemple tournesol, courges, chia, sésame, pavot, lin etc.

J’ajoute parfois des épices et du piment. Mélangez tous les ingrédients ensemble et aplatissez sur une plaque farinée (le mélange est assez collant!). Pour davantage de gourmandise vous pouvez râper un peu de fromage dessus! Enfournez à thermostat 7 (un peu plus de 200°C) pendant une vingtaine de minutes.  Laissez refroidir, cassez en morceaux et voilà!

And here’s a simple and quick recipe for homemade grain crackers by the way:

Homemade crackers recipe

  • 65g flour (preferably wholegrain or semi-wholegrain, much tastier!)
  • 67g water
  • 25g olive oil (I usually use less, 10-12g, but do as you like!)
  • a pinch of salt
  • 70g of seeds (sunflower, pumpkin, chia, sesame, poppy, flax etc.)

I sometimes add some spices and chili. Mix all the ingredients and spred it on a floured baking tray (the mix is quite sticky!). For more flavor, you can grate some cheese on it! Put it in the oven at 200-210°C for about 20 minutes. let it cool down, break into pieces and voilà!

 

Le beau temps est enfin de retour dans nos régions peu épargnées par la grisaille des temps-ci, juste au moment où commence le confinement… J’ai le sentiment que cette année, la Nature nous fait des bras d’honneur tant qu’elle peut! Remarquez, en tant qu’espèce, on le mérite un peu…

Good weather is back at last in our regions where grey skies have been the norm for weeks, but right when the confinement starts… I have the distinct feeling that Nature is really giving us the finger this year as much as possible! Well, as a species, we kind of deserve it…

Prenez soin de vous et à bientôt! Inspirez, expirez…

Take care of yourself and see you soon! Inhale, exhale…

Cet article, publié dans L'Atelier de Micky, Teintures, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Chronique epidémique #1 – Epidemic chronicle #1

  1. marie-anne cochet dit :

    merci beaucoup, la recette des crackers est bien notée, le reste, mémorisé (enfin, j’espère) le confinement est le moment idéal pour faire travailler nos petites cellules grises…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.