Travailler dur, mais doucement – Working hard, but gently

Un titre d’article qui semble contradictoire! Mais pas tant que cela… Je viens de passer le week-end en une sorte de chômage technique, forcée de ralentir sur mes teintures car rien ne sèche avec la météo humide qui règne en ce moment et j’ai pensé qu’il ne servait pas à grand chose d’en rajouter, ça ne fera pas sécher le reste plus rapidement, bien au contraire. J’en ai profité pour rendre visite à mon ostéopathe qui m’a débloqué quelque chose en profondeur au niveau des lombaires, qui chez moi travaillent beaucoup, déblocage qui demande également quelques jours d’activités plus raisonnable. Et ça m’a fait fait réfléchir sur la santé et le fait d’être artisan…

An article title that sounds contradictory? Well, not that much actually… I just spent the week-end in a sort of temporary lay-off, forced to slow down on my dyeing because nothing is drying with the humid weather we currently experience. I thought there was no need to add stuff to the pile, it won’t dry the rest of the wool faster, on the contrary. I took advantage of that fact to go and see my osteopath who succeeded in releasing a deep blockade on my lumbar vertebrae, release that needs a few days of more reasonable physical activity. And that made me think about health and being a crafter…

Tout ça? All that?

Vivre de sa passion en tant qu’artisan est un rêve que sans doute beaucoup de gens caressent et c’est vrai que c’est un privilège, mais quand on est passionné, on met également beaucoup d’énergie dans ce qu’on fait et on a du mal à fermer la porte de l’atelier parfois. J’ai beaucoup de travail cette année et c’est un grand cadeau, mais j’ai compris depuis quelques mois qu’il était nécessaire de faire attention. Je n’y pensais pas quand j’avais 20, 30 ou même 40 ans, on se sent invincible et on veut « tout donner ». Sauf que quand on travaille avec ses mains et son corps , il arrive un moment où ça coince et ça souffre! Qu’on soit teinturier, tisserand, forgeron, ébéniste, ou tout autre artisanat de ce type, le corps va s’adapter, se muscler aux bons endroits, mais aussi s’user à force de répéter certains gestes. Depuis quelques temps j’ai appris à m’écouter et à faire doucement quand c’est nécessaire…

Earning a living with your passion as a craftsperson is a dream for many people I guess, and it’s indeed a gift, but when you are passionate, you also put a lot of energy in what you do and you sometimes have trouble closing the door of the workshop behind you. I have a lot of work this year and that’s wonderful, but I realized a few months ago that it was very necessary to take care. I didn’t think about it at 20, 30 or even 40 years, you feel invincible and you want to give evrything. But when you work with your hands and your body, comes a moment where it stucks, where it hurts. Wether you are a dyer, a weaver, a blacksmith, woodworker or any other craftsperson, your body will adapt, get stronger in places where you need it, but alos wear away because of repetitive movements. I have learned to listen to myself and go gently when necessary…

En tant qu’artisan, notre corps est notre principal et plus précieux instrument de travail, il faut en prendre soin comme on affûterait son outil préféré, comme on nettoierait tous les jours son meilleur pinceau… Il faut bien le nourrir et le laisser se reposer quand il en a besoin, aucune commande ne vaut la peine qu’on se blesse ou qu’on s’épuise complètement pour elle. Certes, ce n’est pas toujours possible, mais une bonne organisation permet, je pense, de pouvoir se ménager des temps plus calmes après des périodes plus chargées. A mon sens, c’est vital pour être efficace dans la durée…

As a craftsperson, our body is our main and most precious instrument, we have to take care of it like one would hone his favorite tool or would carefully clean his favorite paintbrush every day… We have to nurture it and let it rest when needed, no order is worth getting hurt or totally worn out by it in my opinion. Well, it’s not always possible, but I think a well organized schedule allows you to accomodate some calmer moments after a rush. I think it’s vital to be efficient in the long run… 

 

Voilà quelques images des derniers travaux, je n’ai pas pris le temps de faire beaucoup de photos, mais il y a quelques belles couleurs qui sont sorties des chaudrons…

Here are some pictures from the last works, I didn’t take much time to make photos, but some nice colors emerged from the cauldrons…

 

De gauche à droite: Rouge garance, « brun » indigo + garance, noir indigo + garance et bleu très foncé (cuve de fermentation indigo)

From left to right: madder red, indigo + madder brown and black, as well as a dark indigo blue (indigo fermentation vat).

De gauche à droite: 2 violets cochenille + fer, du bleu très foncé (cuve de fermentation indigo) et des bleus au pastel.

From left to right: 2 cochineal + iron purples,  a dark indigo blue (indigo fermentation vat) and some woad blues.

Deux journées intensives d’indigo pour teinter des tissus et quelques kilogrammes de laine pour une commande sur-mesure, ainsi que pour préparer mes teintures en vert.

Two intense indigo dyeing days for fabrics and a few kilograms of wool for a custom order and to prepare wool for my greens.

Les verts en cours… (sur-teinture en jaune gaude des écheveaux bleus)  The greens to come… (weld overdyeing of blue skeins)


Même l’atelier est envahi de laines qui sèchent, un peu de temps sec avec du vent serait idéal maintenant! Point positif de la météo: les champignons poussent en forêt, une bonne raison de s’évader et une autre façon de prendre soin de soi!

Even the workshop is invaded by drying wool skeins, a bit of dry weather with some wind would be ideal now! On the positive side of things: mushrooms are back in the forest, a good reason to get out and another way of taking care of oneself!

J’ai commencé depuis hier à « combler les trous » dans le stock, encore pas mal de couleurs différentes à refaire… Il y a souvent deux chaudrons qui chauffent en même temps! Ici, un bain de henné (pas de noix chez moi cette année, donc les marrons fauves proviennent du henné), du orange très foncé (garance + gaude) et encore un chouia de cochenille…

Yesterday, I’ve started to « fill in the gaps » left in my stock, still a few different colors to be redyed… There are often two cauldrons heating up at the same time! Here’s some henna (no walnuts here this year, so the warm browns and fawns are from henna), dark orange (madder + weld) and a tad of cochineal…

 

Moins de deux semaines à teinter encore, avec énergie mais douceur, avant de m’évader vers le European textile Forum annuel en Allemagne, avec son programme qui promet d’être intéressant! Cette fois-ci, je ne présente pas d’exposé, donc je vais pouvoir juste profiter. Et Rendez-vous à Compiègne les 16-17 novembre pour le marché de l’histoire. Ensuite, l’atelier teintures va entrer en hibernation quelques semaines… Un bon repos pour le corps et l’esprit!

Less than 2 weeks left for dyeing, with energy but gentleness, before taking a break at the annual European textile Forum in Germany and its exciting program! No presentation for me this year, so I will  be able to just enjoy it! And then the History market in Compiègne on the 16-17th of November. After that, the dye workshop will be hibernating for a few weeks… A good rest for body and soul!

Cet article a été publié dans L'Atelier de Micky, Teintures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Travailler dur, mais doucement – Working hard, but gently

  1. Capucine dit :

    Magnifique travail ! Très beaux résultats ! Je partage !

  2. Eliane dit :

    Quel calendrier ! Il faut vraiment être motivé. Merci de prendre en plus le temps de nous faire un compte rendu. De bien jolies couleurs. Bravo et n’oublie pas de prendre soin de toi cet hivers.

  3. Pat dit :

    Les couleurs sont vraiment superbes,beaucoup de boulot mais quel résultat !
    Chapeau !

  4. Des mots très sages, et des couleurs fantastiques!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.