Redevenir élève – Becoming a student again

En teintures végétales, on ne cesse jamais d’apprendre et après près de 6 ans de pratique, je reste à mes propres yeux une apprentie dans ce domaine! On me demande souvent si je n’anime pas de stages de teintures et je réponds toujours que mon atelier n’est pas assez vaste mais surtout que je ne suis pas encore au niveau! Il faut rester très humble quand on pratique la teinture végétale, qui demande des années d’apprentissage! C’est ainsi que le temps d’un stage de deux jours, je suis redevenue une élève en suivant un stage de perfectionnement de teinture à l’indigo et techniques de réserve. La cuve utilisée était une cuve organique et je voulais absolument en voir fonctionner une pour mieux comprendre comment les garder actives et les utiliser. Mes essais l’année dernière avaient été concluants, mais je n’arrivais pas à maintenir mes cuves en vie de manière satisfaisante!

When dyeing with natural ingredients, you never cease to learn new things and after 6 years, I still consider myself an apprentice in that field! I’m often asked if I give dyeing courses but I always say no, because my dyeing shed is too small and I think I’m not skilled enough yet! One has to stay humble in natural dyeing, taking many years to build up experience. I became a student again following a workshop about indigo and resist dyeing. The vat was an organic vat with fructose and lime and I wanted to see such a vat in action! I have tested these kinds of vats but had trouble keeping them alive and happy!

Le stage était organisé par l’association Colore ton Monde, que je recommande chaudement! J’aurais aimé avoir des stages comme les leurs à mes débuts, où j’ai du tâtonner et essayer (ce qui finalement m’a appris beaucoup de choses aussi).

J’ai pu  regarder, toucher et flairer une cuve organique (à base de chaux et de fructose) en action, expérience très intéressante qui va me permettre d’améliorer mes procédés de teinture et les adapter aux matières que je teinte régulièrement. Après des années de cuves à l’hydrosulfite, on doit totalement remettre à plat sa façon de faire avec les cuves organiques qui n’ont pas le même aspect, pas la même odeur, pas le même pH etc. mais c’est très excitant! Nous avons également fait un peu de shibori et utilisé deux pâtes de réserve pour des motifs (à base d’argile et de gomme arabique pour l’une et de farine de riz gluant pour l’autre). Voici quelques images!

I had the opportunity to see, touch and smell an organic vat in action, a very enlightening experience that will help me keeping my vats alive and adapt them to my personal needs. After years using hydrosulfite, I have to totally change the way I work, because organic vats have a different look, a different smell, a different pH etc. But that’s exciting! We also did a bit of shibori and used two different resist pastes (one with clay and gum arabic and the other with glutinous rice flour). Here are some pictures!

 

La cuve mère - The stock solution

La cuve mère – The stock solution

 

La cuve organique - the organic vat

La cuve organique – the organic vat

 

Shibori

Shibori

 

Pâte de réserve à l'argile - Clay resist-paste

Pâte de réserve à l’argile – Clay resist-paste

 

Pâte de réserve riz gluant avec du son - Rice resist paste with bran

Pâte de réserve riz gluant avec du son – Rice resist paste with bran

 

Mon "oeuvre"... oui, je ne dessine pas très bien! - My work, yeah I'm lousy at drawing!

Mon « oeuvre »… oui, je ne dessine pas très bien! – My work, yeah I’m lousy at drawing!

 

Réserve par notre formatrice - Resist pattern by our teacher

Réserve par notre formatrice – Resist pattern by our teacher

 

DSCF3832

 

 

Nuancier sur lin - colour chart on linen

Nuancier sur lin – colour chart on linen

 

DSCF3839

 

Publicités
Cet article, publié dans Teintures, Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Redevenir élève – Becoming a student again

  1. Eliane dit :

    Apparemment, stage très concluant. J’en suis contente pour toi. Y’a plus qu’à, comme on dit. Merci pour toutes ces informations.

  2. Laurence Vaissiere dit :

    Je suis en train de faire une cuve au fructose moi aussi et cela fonctionne très bien, il faut juste être patient ! Peux-tu me donner une astuce pour savoir quand il faut rajouter du fructose, car je m’aperçois que je peux teindre plusieurs fois de suite, mais je me doute que la cuve doit s' »appauvrir » au fur et à mesure…
    Merci pour ton partage ! Bonnes teintures.

    • Bonjour!
      si la cuve devient bleuâtre et teinte moins, il faut ajouter fructose et chaux, mais difficile à dire quand, c’est quelque chose qui se « sent »… La cuve s’appauvrit en indigo aussi, logiquement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s