Préparation des cultures de 2015

Cette année, je vais agrandir mon jardin tinctorial… et ça se prépare! J’en ai encore pour quelques jours de travail assez physique, mais ça compense le fait de rester assise longtemps à tisser.

Je vais notamment augmenter ma culture de pastel (Isatis tinctoria) et d’indigo japonais (Persicaria tinctoria) appelé également renouée des teinturiers.

Les deux dernières années m’ont montrée que le pastel se plaisait beaucoup chez moi, avec la possibilité de faire 2 à 3 récoltes sur chaque pied pendant la saison. J’ai assez de graines 2014 pour en semer une assez grande quantité!

La renouée des teinturiers est une plante que j’ai vraiment hâte de cultiver, car elle est relativement tolérante, quoique sensible au gel et donc cultivable en Europe en annuelle. Originaire de Chine, c’est l’une des grandes productrices traditionnelles d’indigo dans le monde. Elle contient 3 à 5% plus d’indigo que le Pastel…

Comme je tiens à travailler avec des méthodes respectueuses de l’environnement, j’ai essayé de trouver des solutions pour améliorer mes cultures et je suis tombée sur une technique issue de la permaculture qui me parait très intéressante pour les tinctoriales: la Hugelkultur. Le principe est de créer des monticules, plus ou moins grands, larges et élevés qui vont servir comme « butte de culture auto-fertile ». En entassant des bûches et du bois raméal fragmenté, du compost, des déchets de cuisine et de tonte etc. on va créer une butte riche en matières organiques dont la décomposition plus ou moins lente va nourrir le sol pendant longtemps… Et pas de bêchage!

Plusieurs facteurs m’ont amenés vers cette solution: il y a toujours beaucoup de bois chez moi, car nous avons beaucoup d’arbres, certains perdent des branches, d’autres sont taillés, bref, c’est inépuisable! d’autre part, nous avons beaucoup de broyats végétaux  issus de l’entretien du jardin. Plusieurs composts, donc deux de déchets de cuisine uniquement, fournissent bien plus que ce qu’on utilise généralement au potager ou au jardin. De plus, le lieu où se trouve le jardin tinctorial est un peu éloigné de la maison et compliqué à arroser, hors la butte permet de conserver l’eau également! L’orientation nord-sud est parfaite et les buttes seront dans l’endroit le plus ensoleillé. C’est parfait, donc, en théorie en touts cas! y’a plus qu’à tester!

Si jamais il y a parmi vous, lecteurs de ce blog, des gens qui ont de l’expérience dans ce mode de culture, je serais ravie d’échanger là-dessus et d’apprendre de vous!

Je viens de commencer deux buttes d’environ 4m de long qui ne seront sans doute pas prêtes pour le printemps, mais en automne dernier, j’ai réalisé 2 petites buttes-test qui devraient pouvoir être utilisées pour les repiquages d’avril ou mai de la renouée…

DSCF3497

On voit la première butte terminée et la seconde en cours. Il me manque encore du compost « mûr » pour mes grandes buttes ainsi que du crottin de cheval (que le pastel semble adoooorer d’ailleurs). Il faut très bien nourrir nos chères tinctoriales pour qu’elles nous donnent de belles couleurs!

En espérant que 2015 va être à la hauteur de mes efforts!

Camomille des teinturiers

Camomille des teinturiers

Pastel en fleurs

Pastel en fleurs

 

Publicités

~ par mickyschoelzke sur janvier 28, 2015.

Une Réponse to “Préparation des cultures de 2015”

  1. toute mon admiration!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s