Un motif simple inspiré de Hallstatt 3

J’ai en ce moment sur mon métier un petit galon en laine fine d’après un motif de Hallstatt (Age du Fer 700-450 av. JC, Autriche), parfois appelé « Hallstatt 3 ». Contrairement aux deux autres tissages aux tablettes plus connus de Hallstatt comme celui-ci, ce galon est relativement simple, en technique « missed-hole » avec 2 fils par tablette.

Hallstatt3

Voilà le diagramme utilisé (d’après « Bunte Tuche, gleissendes Metall, frühe Kelten der Hallstattzeit). J’ai noté les ABCD bien que je ne les utilise plus du tout…

diagramme-hallstatt3

J’en profite pour vous montrer un petit détail auquel on ne pense pas toujours en tissage aux tablettes! Dans ce galon, je tourne 2 tablettes des bordures toujours dans le même sens, il y a donc des torsions qui s’accumulent et voici ce que l’on constate en regardant les fils sur la chaîne derrière les tablettes:

IMG_0818

Si il est logique que les torsions des 4 fils (appelés aussi « corde » dans la littérature anglo-saxonne) soient dans un sens ou dans un autre selon l’enfilage et le mouvement des tablettes, on constate qu’il y a également des contraintes de torsion sur chacun des fils! Sur l’image, on voit bien que les fils individuels de gauche ont tendance à se tordre et ceux de gauche à se détordre. Ceci dépend du retors de base du fil à 2 brins! je ne vais pas trop rentrer dans les détails techniques…

Une broutille, me direz-vous? oui, mais qui peut avoir son importance. Quand on tourne des tablettes toujours dans le même sens, il peut être important de garder ce détail à l’esprit, car il peut réserver des surprises. En effet, les fils qui vont avoir tendance à se tordre se raccourcissent sur une grande longueur, j’avais appris cela à mes dépends avec un tissage en soie où certaines cordes des bordures avaient énormément « rétréci ». On ne prend pas toujours le temps de regarder dans quel sens le fil qu’on utilise est retordu, mais dans certains cas, ça peut avoir son importance…

 

Publicités

~ par mickyschoelzke sur janvier 8, 2015.

4 Réponses to “Un motif simple inspiré de Hallstatt 3”

  1. Chère Micky, je viens de découvrir que vous existez ! Oui, j’avais vu ce site passer sous mes yeux mais je n’avais jamais été assez curieuse pour y entrer et découvrir que vous faites de magnifiques choses au tissage aux cartons. J’ai des lacunes dans ce domaine et j’espère faire le voyage vers votre atelier ce printemps. Communiquez-vous des dates de stages ?
    Nellie

  2. Bonjour, et merci pour ce diagramme.
    Je suis en train de tisser avec ce motif Hallstatt 3, et j’ai une question par rapport à l’entortillement. Pour mes bordures, je tourne mes cartes toujours vers l’avant, donc les fils finissent par s’entortiller, comme vous l’avez décrit. Je ne travaille pas avec un métier mais simplement avec les fils pris dans un étau et le galon à ma ceinture, et je dois défaire tous les 3/4 motifs pour « démêler » les fils de bordure.
    Y’a-t-il une meilleure façon d’anticiper ça ? J’essaie de garder une grande longueur de fil tendu entre les cartes et le point d’attache mais le phénomène survient toujours assez rapidement.

    • Bonjour!
      alors, deux solutions simples, une moderne et une une qui pourrait être très « histo ».
      Solution moderne: utiliser des émerillons de pêche en fin de chaîne pour les tablettes qui s’entortillent. Autre solution: utiliser des pesons, il suffit de les faire tourner pour défaire la torsion! Les deux marchent très bien!
      Bons tissages et amitiés,
      Micky

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s