Un peu de tie-and-dye

Aussi incroyable que celà puisse paraître, je n’avais jamais essayé cette technique de teinture très à la mode chez les hippies, mais toujours d’actualité! A force de faire de l’historique, on en oublie de faire des essais qui sont pourtant sympathiques!

La technique est assez simple et résumée dans le nom anglais. Tie = attacher ou lier et dye = teindre. On attache et on teinte, donc! J’avoue être un peu le nez dans la soie en ce moment, alors j’ai d’abord utilisé mes écharpes en pongé… Ce que j’avais oublié, c’est que l’indigo diffuse bien dans la soie, d’où des résultats peu « francs » mais que j’aime bien:

DSCF5047

Sur l’image suivante, en haut  gauche, j’ai utilisé une écharpe déjà teintée en jaune à la bourdaine, le reste est teinté sur du blanc:

tiedyesoiemix

J’ai un peu tâtonné sur le choix du lien, avant de m’arrêter sur du tendon synthétique, c’est un fil dont on se sert pour coudre du cuir par exemple et qui est légèrement poissé, on peut aussi utiliser des élastiques, pourvu que ce soit bien serré (il a des motifs où je n’avais pas fait attention et le lien s’est légèrement déserré dans le bain de teinture). Pour créer les motif, j’ai simplement lié des billes ou des galets dans mon tissu. Pour faire des cercles concentriques, on en met plusieurs à la suite!

Après la soie, j’ai testé le coton, avec des serviettes de table carrées en coton épais.

tiedyecoton3

tiedyecoton1

tiedyecoton2

On voit très bien que les liens sur le coton ont bien moins laissé diffuser l’indigo! Du coup, je pense que je vais sérieusement penser à donner une nouvelle jeunesse à divers vêtements, nappes ou serviettes… ces deux carrés de coton, je pense que je vais les transformer en sac, avec une jolie bandoulière tissée aux tablettes, celà aurait de la tronche! 😉 Il faudra juste que je laisse tremper plus longtemps ou que je fasse des bains successifs, après séchage, le résultat est un peu clair à mon goût, mais c’est un essai à transformer!

Il existe une technique de tie-and-dye encore plus raffinée qui s’appelle le shibori et qui nous vient du Japon: si vous voulez vous émerveiller, allez donc voir les chefs-d’oeuvre de cet art qui allie noeuds et couture, pour des effets exceptionnellement beaux!

Publicités

~ par mickyschoelzke sur décembre 18, 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s