Couleurs d’automne

J’aime le début d’automne! Surtout les jours où il fait encore beau. Les fruits et les baies mûrissent en abondance, les couleurs de la nature deviennent lentement plus chaudes, comme si une petite célébration de la vie dans un grand déploiement de rouges et de jaunes s’imposait avant le retour de l’hiver… 

DSCF2415

Si la Nature n’en est  pas encore au festival des couleurs d’automne, celles-ci sont bien présentes dans mes marmites en ce moment! D’abord, toute une série de rouges-orangés, du rouge garance « classique » à l’orange camomille+garance en passant par un rouge brique. Sur l’image, on ne voit pas très bien les différentes nuances malheureusement…

DSCF2423

C’est aussi l’époque des noix et qui doit noix, dit brou de noix frais! Aussi bizarre que ça puisse paraître, je n’avais jamais teinté avec du brou frais et les résultats avec du brou de noix seché m’avaient laissée sur ma faim: je trouve qu’on obtient un marron plutôt triste. Je me suis donc lancée dans la récolte des brous chez un gentil voisin et j’ai suivi des conseils glanés par ci par là. Les brous doivent être verts et pas noircis. Pour éviter qu’ils ne noircissent après récolte, on les place dans un récipient rempli d’eau de pluie. En quelques heures, l’eau vire au jaune, puis devient de plus en plus foncée.

brounoix1

Avec le brou, on peut teindre à froid ou à chaud et sans mordancage. A froid, on va juste tremper les fibres mouillées pendant 2 jours dans le bain en veillant à les remuer de temps à autre et à ce qu’elles soient bien recouvertes de liquide. A chaud, on peut faire une décoction d’environ 100g de coques fraiches pour 100g de fibre. A noter qu’une fois sortie du bain, la teinte va s’oxyder et devenir plus foncée, il faut attendre un peu avant de rincer.

J’ai laissé tremper une échevette de laine dans mon bain de brou à froid et je me suis souvenue que cette échevette était de la laine mordancée à l’alun. Est-ce pour ça que j’obtient ce vert sombre? (et qui n’est pas modifié au séchage, il est juste devenu encore plus foncé).  Si quelqu’un a une explication, je suis preneuse, les essais continuent…

DSCF2434

A chaud, sur de la laine 1 brin et 4 brins, j’ai obtenu de magnifiques tons caramel. La teinture a tendance a être un peu irrégulière, mais elle est très « vivante », justement pour ça!

DSCF2446

Conclusion: les brous frais sont définitivement une source merveilleuse d’essais pour la teinture, qui n’ont rien à voir avec ce qu’on peut obtenir avec des brous tout secs et tout tristes…

DSCF2437

Mes mains sont tachées de jaune qui vire au noir par endroits et je pense que j’en ai pour au moins une semaine, d’autant plus que les essais « brou » continuent, mais ça vaut vraiment le coup! Et en plus, c’est bon pour la santé, les noix, bourrées de magnésium et d’acides gras polyinsaturés! 

Et pour finir cet article, rien de tel que le dernier galon sorti de l’atelier pour une commande, avec ses jolies teintes automnales (vert tanaisie + fer, jaune tanaisie et orange gaude + garance): 4.70m en plusieurs morceaux sur 25mm de large.

galonpret

Publicités
Cet article, publié dans Teintures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Couleurs d’automne

  1. Bernard dit :

    Micky, tisses-tu toujours à la main ou parfois avec une machine ? Ces galons sont d’une régularité extraordinaire. Et les couleurs, splendides.

  2. Isabelle LENOIR dit :

    Bravo pour les essais, votre tenacité et les résultats.
    La ceinture est très jolie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s