Nuit des Musées à Dreux et Fête médiévale à Bû

Premières sorties « historiques » en ce week-end du 19-20 mai!

  L’occasion de faire mes premières démonstrations de teinture végétale en public! Et ce ne seront sans doute pas les dernières! J’ai toujours un grand plaisir à expliquer mon travail et les teintures végétales intéressent beaucoup les gens.

Le samedi soir, j’intervenais au Musée du vin et du vignoble drouais à Dreux, dans le cadre de la Nuit des Musées. La pluie a daigné cesser quelques heures heureusement. La laine préalablement mordancée à l’alun a été teintée aux feuilles de bouleau (environ trois quarts d’heure de décoction, puis j’ai retiré les feuilles et teinté un écheveau de laine un brin).

Dimanche, j’étais présente lors d’une fête médiévale « Une journée au Moyen-Age » à Bû (28), village où je travaille au collège d’ailleurs. Cette fois ci, c’était avec le campement mais malheureusement sans mon forgeron. J’avais emmené de la laine mordancée, des feuilles de bouleau et de la racine de garance.

J’utilisais deux chaudrons: un petit pour faire chauffer la teinture, puis un plus grand pour le bain de teinture en lui-même. La racine de garance macérait dans l’eau depuis quelques jours, tandis que les feuilles de bouleau avaient été récoltées la veille.

Et voici le résultat des teintures:

En démonstration, on ne peut pas être aussi précis et attentif qu’à la maison, forcément, donc la garance a quelques taches. Le jaune a été obtenu grâce aux feuilles de bouleau et le vert est apparu lorsque j’ai laissé trop longtemps la laine dans le bain de bouleau sur le feu… Pourquoi? Parce que, contrairement à ce que je fais à la maison, j’utilisais un très vieux chaudron en fonte un peu « piqué » de rouille. A force, du fer va se solubiliser dans le bain de teinture, qui passe d’ailleurs du jaune au verdâtre en même temps que la laine. C’est particulièrement flagrant sur les deux echeveaux de droite!

En plus de la teinture végétale, j’avais bien évidemment amené un galon de démonstration pour le tissage aux tablettes, un petit motif inspiré de Birka en soie anglaise (non teintée aux plantes celle-ci!) avec 22 tablettes:

 

 Et voici un aperçu de la tente:

Publicités

~ par mickyschoelzke sur mai 22, 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s