Nouvel essai teinture aux galles de chêne

Après avoir obtenu un joli brun avec des noix de galles fraîches, je ne désespérais pas d’obtenir du gris… celà fait quelques semaines que des galles sèchent gentiment et j’ai donc utilisé 100g  pour un peu plus de 5l d’eau afin de refaire des essais de teinture. J’ai utilisé de la laine 4 brins et fait une décoction de galles, filtrée ensuite. La laine n’a pas été mordancée au préalable.

Le premier écheveau sur la photo en partant de la gauche a été obtenu avec un bain de teinture « vieux » de 24h, le deuxième a été obtenu avec la décoction fraîche (1h à petits bouillons, puis une nuit à tremper). Les deux écheveaux de droite sont le résultat d’un passage dans un bain de sulfate de fer, juste après la teinture, sur un marron relativement foncé.  J’ai presque mon gris!! 😀

J’ai essayé aussi de passer la laine au fer AVANT le bain de teinture aux galles. Le but est d’obtenir ce fameux gris-noir que je recherche! Des encres noires ont été fabriquées bien avant le Moyen-Age en utilisant des galles et du « vitriol » de fer… mais sur ma laine, pour l’instant, je n’ai obtenu qu’un (beau) vert très foncé!

Publicités
Cet article, publié dans Teintures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s