Teinture à l’indigo

Je me suis enfin remise à la teinture indigo! Toujours un travail assez long et fastidieux, mais je reste toujours émerveillée par la magie de ce bleu qui apparaît au contact de l’oxygène de l’air…

Voici une petite vidéo où l’on voit ce processus, heureusement que ce n’est pas un film en odorama, car il faut bien dire que le bain de teinture sent relativement mauvais!

Les nuances plus claires ont été obtenues par un passage beaucoup plus court dans le bain (moins de 2 minutes) et la teinte la plus foncée en repassant l'écheveau dans le bain une seconde fois.

Maintenant, il n'y a plus qu'à transformer ça en galons! :-)

Publicités
Cet article, publié dans Teintures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Teinture à l’indigo

  1. Amandine dit :

    Très chouettes tes teintes ! Mon dernier bain d’indigo avait donné un résultat très foncé, mais la laine était restée très longtemps dans le bain. Y a t’il des résidus sec dans ta laine après sèchage ? mes mains étaient toutes bleues après avoir manipulé les écheveaux …. je me demande si c’est à cause de mon oublie de mouiller les pièces à teindre ?

    • Chez moi, il n’y a pas eu de résidus dans la laine sèche, je pense qu’il faut bien rincer et j’ai essayé, pour voir, de faire le dernier lavage avec un peu de vinaigre dans l’eau… Quand j’achetais des batiks artisanaux en Afrique ou en Asie, je les lavais toujours au vinaigre pour fixer la teinture et éviter que ça ne déteigne sur la peau ou au lavage, alors je me dis que ça peut-être fixer un peu la couleur! Je vais voir ce que ça donne! Comme pour toutes les teintures, il faut sans doute apprendre par expérience! 😉

  2. Snowball dit :

    Bonjour,
    j’ai déjà pratiquée la teinture végétale et je voudrais me remettre à la teinture à l’indigo mais je n’arrive pas à trouver d’hydrosulfite . Pouvez-vous m’indiquer une adresse (ou un site internet) ou je pourrais en commander en petite quantité?

    Merci d’avance.

  3. Xuân An dit :

    Bonjour Micky, je suis tombée par hasard sur votre blog en faisant quelques recherches sur la teinture à l’indigo.
    Une petite précision toute de même, je suis complètement novice en la matière !

    La raison pour laquelle je me suis penchée sur le sujet est que j’ai rapporté un batik Hmong d’un de mes voyages au Vietnam que j’ai plongé dans un bain d’eau froide, de vinaigre blanc et de gros sel afin d’en fixer la couleur.
    Mal m’en a pris ! car après 3 jours de trempage, je l’ai donc rincé à l’eau claire pendant un moment, surprise de voir autant de couleur en sortir !
    En me disant toutefois que cela devait être normal, qu’il s’agissait peut-être là d’un surplus de teinture…

    Ce n’est qu’après séchage du tissu que je me suis aperçue que toute la couleur indigo qui faisait la beauté de ce tissu avait complètement disparue (à 95%) !! J’en ai encore mal au coeur…

    Je me suis donc mis en tête qu’il était sûrement possible pour moi de rattraper cette erreur et me voici…

    Si vous avez le temps et la gentillesse de m’apporter votre aide et vos conseils, ceux-ci me seraient très précieux !!

    J’espère avoir de vos nouvelles !

    Bien cordialement, Xuân An

    • Bonjour Xuân An! Oh lala, j’imagine votre horreur! Je ne suis pas une spécialiste du batik à l’indigo alors il faudrait chercher une réponse plus précise auprès de quelqu’un d’autre, mais 3 jours de trempage me paraissent trop long, souvent un simple rinçage à l’eau vinaigrée suffit. D’après ce que je sais, le batik Hmong est fait très traditionnellement, donc la couleur est peut-être plus fragile. Le support est du chanvre, c’est ça? Je ne pense pas qu’il soit vraiment possible de rattraper la teinture, car il faudrait à priori réappliquer de la cire sur les motifs et reteindre (refaire un batik). Vous pouvez toujours tenter de reteindre à l’indigo par-dessus en espérant que les zones de motifs clairs restent un peu apparents mais je doute que vous obteniez la même beauté que la teinture traditionnelle (à partir de bains fermentés).
      Amitiés,
      Micky

  4. Patrick dit :

    Bonjour Micky,

    merci pour cette vidéo qui nous a bien aidé.
    Nous nous donc mis nous aussi à la teinture à l’indigo. Nous voulions obtenir une couleur très très foncée sur des fils de coton assez gros (7 fils peu travaillés). Nous avons utilisé de la teinture de chez Alysse créations et la méthode qu’ils donnent avec dilution dans alcool à brûler, hydrosulfite et potasse. Nous avons opté pour une concentration forte de 60g de poudre pour 600g de fils. Après un premier bain de 30min+temps de refroidissement, essorage, oxygénation et rinçage nous avons obtenu une belle teinte mais pas assez foncée à notre goût. Nous avons donc replongé les écheveaux dans le bain pour 30min supplémentaires. Malheureusement après séchage le résultat est encore en deçà de nos espérances. La couleur obtenue est assez proche de votre couleur intermédiaire sur la photo ci-dessus. Peut-on espérer une couleur plus foncée avec cette poudre et cette préparation? Est-ce la préparation d’un nouveau bain plus concentré? un trempage plus long? nous permettrait d’obtenir mieux où il y a-t-il une limite à la couleur?
    Voilà toute une batterie de questions de néophytes…
    merci de vos conseils,

    bien cordialement,

    Patrick

    • Bonjour!
      j’avoue ne pas être une pro du coton, mais les dosages et les temps de trempage me paraissent en effet assez importants… Parfois, ça peut tout simplement venir de l’indigo lui-même! En effet, j’utilise en ce moment une poudre venue d’un fournisseur allemand qui me donne des teintes beaucoup plus foncées (à dosages égaux) que l’indigo que j’avais avant. Le même problème apparaît parfois avec la garance. Il ne faut pas oublier qu’à la base, ce sont des plantes, donc les conditions ou régions de culture, le climat, les procédés d’extraction et de stockage vont jouer sur les teintes obtenues! Par contre, je ne connais pas le procedé avec potasse, j’utilise toujours ma recette habituelle avec soude et hydrosulfite. Sinon, vous pouvez toujours augmenter les temps de trempage… Ah, elles sont capricieuses parfois, ces teintures végétales!! 😉
      Amicalement,
      Micky

      • Patrick dit :

        Je vous remercie d’avoir si promptement répondu.
        Pas simple effectivement d’obtenir ce que l’on désire.
        Nous allons tenté un autre bain et vous dirons ce qu’il en est.
        Est-ce indiscret de vous demander les coordonnées de ce fournisseur allemand? en privé si vous préférez?

        bien à vous,
        Patrick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s